Base articles

Equipement de chantier : les coffresBati N° 22 - Juin 13
Le coffre de chantier : l'antivol indispensable

Les coffres de chantiers sont aussi bien utilisés par les artisans que les grosses entreprises de travaux publics. Leur fonction première est de ranger les outils à main, de sol ou électroportatif afin de les protéger en cas de non-utilisation et d’éviter des pertes de temps inutiles à les chercher lorsque les professionnels en ont besoin. Les coffres servent également à prévenir les risques éventuels de vols sur les chantiers. Prenant le relais des caisses à outils, ils sont le plus souvent fabriqués en Europe soit du fait de prix déjà relativement bas comme pour les coffres dédiés au secteur du second œuvre, soit parce qu’ils nécessitent de grandes exigences de qualité qui limitent les importations en provenance d’Asie.

Les coffres pour le second œuvre

Les industriels présents sur le marché proposent aux négoces matériaux une offre particulièrement large qu’il convient d’adapter à sa typologie de clientèle. Ainsi, pour les professionnels du second œuvre comme les maçons, les plombiers, les électriciens ou les couvreurs-zingueurs, la gamme de coffre est particulièrement large avec des références dont la taille varie généralement entre 500 x 300 x 300 mm (longueur x largeur x hauteur) et 1 000 x 465 x 300 mm, le cœur des ventes comprenant les formats 550 x 300 x 300 mm ; 670 x 350 x 350 mm et 800 x 350 x 350 mm, trois dimensions qui sont particulièrement adaptés aux outils à mains de grande longueur comme les niveaux et conviennent parfaitement aux véhicules inférieurs à 3,5 tonnes.

Ces coffres de chantiers sont le plus souvent fabriqués à partir de tôle d’épaisseur variant de 8/10e à 10/10e, certaines parties du coffre pouvant être renforcées avec de la tôle 12/10e. Aujourd’hui, ces coffres représentent entre 90% et 95% des ventes de ce type de coffres. Le reste des ventes est réalisé avec des modèles en plastique rotomoulé qui, bien que plus légers et plus résistants aux chocs, bénéficient d’un prix nettement plus élevé surtout si l’artisan recherche un produit de qualité.

En termes d’équipement, ces coffres de chantiers comportent quasiment tous un plateau baladeur qui permet d’entreposer les outils de petite taille mais aussi de sélectionner les outils nécessaires à l’intervention pour éviter de porter la caisse. D’ailleurs, bien que ces coffres se manipulent manuellement par une voire deux personnes, ils sont souvent montés sur roues voire sur châssis de brouette. Néanmoins, le plus souvent, ils sont voués à rester immobiles à l’arrière des camions, les artisans ayant encore du mal à déplacer leurs outils.

Les coffres pour le TP

Pour les professionnels de la construction et des travaux publics, il existe des coffres adaptés qui, pour les grosses entreprises du TP sont souvent apparentés à des consommables. Présentant des volumes plus importants que les modèles que nous avons cités plus haut, leur longueur est généralement comprise entre 1 200 et 2 000 millimètres et permet de ranger de l’électroportatif (perforateur-burineur par exemple), de l’outillage à main (sur un plateau baladeur), des postes à souder et des outils dédiés au terrassement.
Pour conforter le professionnel, ces coffres doivent être synonymes de robustesse. Ils sont ainsi conçus avec des tôles de grande épaisseur, entre 1,2 et 3 millimètres (les épaisseurs 2 et 3 mm sont les plus courantes) et des éléments plus importants comme des charnières pouvant atteindre 90 millimètres de largeur sur les modèles haut de gamme. Toutefois, la robustesse de ce type de coffre n’est pas seulement déterminée par l’épaisseur de la tôle, le format du coffre ni son poids. En effet, ce n’est pas parce qu’un coffre est lourd, qu’il est solide. La robustesse du coffre est surtout déterminée par la qualité d’assemblage du coffre et notamment le bon positionnement des points de soudure pour résister aux charges importantes et aux manipulations. Les coffres sont en général posé derrière la cabine des camions bennes – ils possèdent alors un couvercle en pente pour permettre le ruissellement de l’eau – mais peuvent également être sur-pieds pour servir de rangement stationnaire dans les entrepôts – ils sont alors manipulable avec un chariot élévateur. Dans les ateliers de maintenance industrielle, ils sont pourvus d’élingue pour être facilement soulevés mais peuvent aussi être montés sur roulettes. A noter que compte-tenu de leur poids, les couvercles sont équipés de vérins oléopneumatiques avec des butées pour qu’ils restent ouverts à 90°.

Différents niveaux de sécurité

Ces coffres TP comportant du matériel de valeur, il est nécessaire de les protéger contre les effractions et le vol. Il existe ainsi trois niveaux de sécurité, le premier étant l’intégration d’un cadenas traditionnel le plus souvent protégé par un boîtier pour éviter qu’il ne soit forcé à l’aide d’un coupe-boulon. Le deuxième niveau de sécurité réside dans la pose d’un cadenas encastré avec une barre de fermeture située à l’intérieur du coffre. Sur ces modèles, les charnières sont le plus souvent inaccessibles pour qu’ils ne soient pas dégondés ou découpés avec une meuleuse. Le troisième niveau de sécurité est un système proche de celui utilisés pour les portes blindées, c’est-à-dire un verrouillage par trois ou quatre points sur la longueur du coffre, certains modèles haut de gamme pouvant contenir des systèmes à six points.

SNA Europe

Bahco est une des marques du groupe européen SNA Europe qui compte onze usines sur le continent et emploie plus de 2 00 personnes. Acteur majeur sur le marché de l’outillage professionnel, il conçoit et fabrique des outils dédiés aussi bien au secteur de l’industrie qu’à ceux du bâtiment, de l’automobile et de l’agriculture. Inventeur de la clé à molette, il axe depuis plus de 150 ans, sa stratégie de développement sur l’innovation, la performance et l’ergonomie. Le dernier catalogue consacré à la marque Bahco reprend en 1 245 pages plus de 24 000 références réparties en cinq familles : sciage métal, sciage bois, outillage à main, outillage pour automobile et outillage de jardin.

Coffre de chantier Bahco

• Matière : acier
• Finition : peinture rouge
• Renforts : flancs nervurés
• Dimensions (L x l x h) : 1 000 x 500 x 500 mm
• Poids : 30,5 kg
• Contenance : 250 litres
• Type de fermeture : double fermoirs cadenassables ou • fermeture à clé
• Roulettes : non
• Elingable : non
• Divers : modèle surélevé pour éviter de rouiller, plateau baladeur