Base articles

Fournitures industrielles : BrammerBBI N° 139 - Nov. 16
Le nouveau QG de Brammer France

Depuis la fin du mois d’août, les services du siège ainsi que la plate-forme logistique principale de Brammer France sont installés dans un bâtiment du Technipark de Saint-Michel-sur-Orge. Spacieuse et fonctionnelle, cette nouvelle implantation francilienne va permettre au leader européen de la MRO dans l’industrie d’améliorer encore la qualité du service fourni à la clientèle.

Implantée à Saint-Michel-sur-Orge sur un terrain de 3 Ha situé en bordure de la N104 menant à Paris d’où elle est parfaitement visible, la nouvelle implantation de Brammer France regroupe le siège et la plate-forme logistique principale du distributeur. Celui-ci bénéficie en ce lieu d’une réserve foncière et d’une possibilité d’extension de sa zone de stockage (via l’aménagement possible d’une mezzanine) qui vont lui permettre de faire face à son développement, aussi fort soit-il, durant de nombreuses années.

Pour transférer sur ce site son stock de produits relevant du cœur de son métier historique (roulements, produits liés à la transmission mécanique et pneumatique, y compris les moteurs et variateurs de fréquence, à la fluiditique, à l’étanchéité et à l’automatisation industrielle…) auparavant conservé à Nozay, une commune distante de 10 km, la filiale française de Brammer a choisi de procéder progressivement. Préparée durant une année entière, l’implantation du stock sur la nouvelle plate-forme, réalisée entre les mois de mai et de juillet dernier, n’a de fait occasionné aucune rupture dans l’activité du distributeur. Une réussite dont se félicite Gilles Tisserand, responsable de la logistique chez Brammer France : « Grâce à une préparation minutieuse incluant de nombreux tests pour s’assurer de la fiabilité de l’organisation mise en place dès le début de la mise en service de la plate-forme, dont l’activité est graduellement montée en puissance, nous avons atteint notre objectif de maintenir la qualité de service ».

Depuis le courant de l’été, la nouvelle plate-forme française de Brammer s’est ainsi entièrement substituée à celle de Nozay. Deux mille cinq cents lignes de commandes y sont en moyenne quotidiennement traitées (cinq jours par semaine, d’un bout de l’année à l’autre) avec un taux de service similaire à celui du site de Nozay et proche de 99%. Rappelons ici que l’outil logistique de Brammer France compte également la plate-forme de Guyancourt (78). Mise en service en 2012 pour l’approvisionnement de l’ensemble des filiales européennes du groupe et la livraison à la clientèle française en produits liés aux univers de la maintenance générale et de l’EPI, cette unité détient actuellement 15 000 références en stock. 

Près de 50 collaborateurs dédiés à la logistique

L’effectif d’une centaine de collaborateurs ayant quitté Nozay pour Saint-Michel-sur-Orge est réparti de manière à peu près égale entre la logistique et les services du siège de la filiale française du groupe Brammer dirigée depuis plus de quatre ans par Julien Monteiro, dont la cellule marketing et une équipe Grands Comptes d’une quinzaine de membres.
Au back office de la logistique travaille une quinzaine de personnes. Deux équipes fonctionnant en 2x8 expédient les commandes, quatre personnes saisissent les entrées marchandises et gèrent les litiges, un collaborateur est spécialement affecté aux relations avec les 38 agences du réseau de Brammer en France et deux inventoristes complètent ce dispositif. Près de trente collaborateurs sont quant à eux affectés aux différents secteurs de la plate-forme.

Une plate-forme semi-automatisée


Déployée sur quelque 5 000 m², la nouvelle plate-forme logistique de Brammer France comprend, outre bien évidemment la zone de stockage, des zones de réception des marchandises et d’expéditions des commandes, colis et palettes faisant l’objet d’un traitement dans des zones distinctes, à l’entrée comme à la sortie de la plate-forme. Une fois les colis ouverts et contrôlés, les références commandées par les clients mais absentes du stock qu’ils contiennent sont entrées en stock ou directement expédiées aux clients. Deux cent cinquante à quatre cents colis sont ainsi traités chaque jour sur la plate-forme tandis que trente palettes en moyenne sont réceptionnées dans la zone qui leur est dédiée.

Pour la préparation des commandes, un picking manuel est réalisé par l’équipe de préparateurs parmi les rayonnages de la plate-forme (leur capacité maximum est de 40 000 références) selon un process comprenant un système de contrôle par scan. La préparation des commandes s’achève, le cas échéant, par l’ajout de références de petites dimensions stockées dans les quatre armoires automatiques implantées près des zones d’expédition. Au final, partent chaque jour une moyenne de 1 200 colis acheminés par messageries (trois départs quotidiens Chronopost et TNT) et 20 à 25 palettes (un départ quotidien).

On notera au passage que la quinzaine d’engins de manutention évoluant dans cette plate-forme sont regroupés le soir dans une salle dédiée au rechargement nocturne des batteries qui les équipent.  

Renforcer le service au client

Pour Brammer France, cette nouvelle implantation représente aussi l’opportunité d’accueillir ses clients dans un tout nouveau showroom qui mêlera convivialité et technologie et offrira un accès facile, via une passerelle aérienne, à la plate-forme logistique pour d’éventuelles visites. « Structuré autour des trois métiers de la transmission, de la fluiditique et de la maintenance générale, ce nouveau Centre d’excellence Brammer a été conçu comme une vitrine de nos savoir-faire » commente Bruno Carrier, Directeur marketing et Développement de Brammer France. Complété par une salle de réunion d’une capacité de plus de quinze personnes, ce Centre d’excellence actuellement en cours d’achèvement sera mis en service à la fin de l’année 2016.

A cette même période, Meinie Oldersma, P-dg du groupe Brammer depuis le 1er août 2016, devrait dévoiler les axes de la nouvelle stratégie de développement de l’organisation qu’il dirige. 

Dominique Totin

Les points forts d’une enseigne paneuropéenne

Présent dans 23 pays d’Europe et servant plus de 100 000 clients de l’industrie, dont 80 Grands Comptes européens, le groupe britannique Brammer emploie plus de 3 600 collaborateurs, dont environ 500 sont salariés de la filiale française. L’offre du distributeur comprend plus de 5 millions de références dont 500 000 approvisionnés auprès de plus de 100 marques de notoriété sont détenus en permanence dans son appareil logistique composé de 18 plates-formes traitant quotidiennement 14 000 commandes dont 15 à 20% le sont par les deux plates-formes françaises de Guyancourt et Saint-Michel-sur-Orge. Ce spécialiste de la MRO a développé une gamme de services visant à abaisser les coûts d’acquisition de ses clients, améliorer l’efficacité de leur production et réduire leurs besoins en fonds de roulement pour leur permettre de réaliser des économies. En 2015, ces ‘‘costs savings’’ ont représenté près de 73 Me. Parmi les services, facturés ou non, proposés par Brammer figurent les Insites™ (collaborateurs Brammer détachés sur des sites industriels de clients) qui sont au nombre de près de 500 à travers le Vieux Continent et les distributeurs automatiques Invend™. Le commerce en ligne, une voie de développement pour le groupe britannique aux dires du Directeur du développement de Brammer France, figure également parmi ces services. Brammer est engagé dans une démarche RSE qui se traduit notamment par une réduction des déchets et des émissions polluantes (le site de Saint-Michel-sur-Orge auquel est dédié cet article est certifié ISO 14002) ainsi que par la préconisation de produits éco-responsables ou encore la réalisation d’audits énergétiques dans les sites industriels de ses clients.


Un service 24/7/365

Brammer propose à sa clientèle un service d’expéditions des commandes en urgence 24h sur 24, tous les jours de l’année. Il fonctionne avec six personnes formant des binômes composés d’un collaborateur localisant le stockage de la référence souhaitée et d’un autre chargé de la prélever et de la faire parvenir le plus rapidement possible à son destinataire.




1