Base articles

Fournitures industrielles : Brammer-Fica - Saint-Etienne (42) BBI N° 138 - Oct. 16
De nouveaux savoir-faire

Sa forte spécialisation issue de l’intégration récente de Fica rend l’agence stéphanoise singulière au sein du réseau Brammer. L’expertise de cette entité pourvue d’ateliers de production explique un rayonnement sur toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, en passe de s’étendre à l’ensemble du pays pour faire de l’agence de La Ricamarie le pôle de compétences de Brammer dans l’Hexagone pour les plastiques techniques, l’air comprimé et l’hydraulique.

En octobre 2015, l’agence stéphanoise de Brammer France quittait son site de L’Etrat pour investir, à l’issue d’importants travaux de modernisation ayant nécessité un investissement de l’ordre de 500 KE, les locaux du siège de Fica (Fournitures Industrielles et le Caoutchouc sous toutes ses Applications), un distributeur stéphanois spécialiste de l’hydraulique, des plastiques techniques et du caoutchouc et de l’air comprimé créée il y a quarante-cinq ans et repris par Brammer en 2014.

Le développement de cette nouvelle agence Brammer située à la porte de Saint-Etienne sur l’axe reliant Lyon au Puy-en-Velay est piloté, au même titre que celui des six autres centres de service Brammer de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui, aujourd’hui, développent tous une activité mixte Brammer/Fica (cf. encadré), par François Longeroche, Directeur régional de Brammer. Patrick Gazulla, ex- Directeur opérationnel de Fica, assure la direction technique de ce pôle. Au 1er janvier prochain, il sera officiellement nommé Directeur technique de Brammer France « Avec la mission, parmi d’autres, de favoriser le déploiement des ventes des gammes de produits et services relevant de l’expertise de Fica sur l’ensemble du territoire » précise-t-il. Centralisant les ateliers de production liés aux spécialisations de Fica, l’unité stéphanoise reflète largement les métiers de ce distributeur venus renforcer le savoir-faire historique du groupe de distribution paneuropéen dans les domaines de la transmission et du pneumatique et contribuer à faire grossir son portefeuille de clientèle. Pour clore cette entrée en matière, nous préciserons que cet article est largement centré sur ce nouveau savoir-faire de l’enseigne et la façon dont il s’exprime au sein de l’unité stéphanoise de Brammer, ex-fer de lance de Fica.

Une agence atypique

Parmi d’autres particularités, l’agence Brammer de La Ricamarie présente celle de posséder des ateliers de production de pièces résultant de la transformation du plastique, poussant ainsi la technicité de Brammer au-delà des opérations de maintenance et/ou d’assemblage et de finition parfois assurées par certains distributeurs, lesquelles se pratiquent d’ailleurs également dans les locaux de La Ricamarie, comme nous allons le voir. La diversité des métiers pratiqués au sein de cette structure et qui confère à celle-ci une réelle multi-spécialisation (un terme habituellement synonyme de généraliste lorsqu’il s’applique à un distributeur), avec des collaborateurs dédiés à ces différents métiers, explique que les locaux du distributeur soient déployés sur une superficie couverte qui avoisine 5 000 m², nettement supérieure à la surface moyenne d’une agence Brammer. L’équipe représente également un effectif supérieur à celle de la plupart des agences du distributeur, une quarantaine de collaborateurs étant rattachés à l’agence Brammer Fica de
St-Etienne/La Ricamarie. Outre les personnes employées au back office et à la logistique (tenue du stock, gestion des approvisionnement et expéditions des commandes), cette équipe est composée de commerciaux sédentaires et itinérants développant une clientèle de PMI essentiellement implantée dans la Loire et une partie de l’Ardèche, et de chargés d’études, techniciens et opérateurs relevant des différents métiers de Fica.

La transformation du plastique

La transformation du plastique, l’un des métiers historiques de Fica, est réalisée à La Ricamarie dans des ateliers d’une superficie de 1 200 m² où travaillent douze personnes. Des produits les plus usuels, tels des plateaux de cafétérias, aux pièces les plus techniques destinées à tous les types d’industries y sont fabriqués à partir de plaques de plastique pour l’exécution de près de 400 commandes mensuelles (quatre collaborateurs réalisent études et chiffrages pour les ateliers de transformation du plastique). Ces plaques (essentiellement dans des dimensions de 3 000 x 2 000 mm) sont stockées dans de très nombreux types de plastique (PMMA, PE, PEHD, PC, PTFE…) et déclinées dans diverses nuances et aspects. Elles sont destinées, hormis une très faible proportion commercialisée par le distributeur à des transformateurs de plastique, à alimenter une production réalisée en petites séries, voire à l’unité, et en moyennes séries jusqu’à 3 000 pièces, le cœur de l’activité des ateliers du site stéphanois portant sur des séries jusqu’à vingt pièces.
Dans les ateliers de transformation jouxtant le stock de matières premières, les plaques de plastique seront successivement découpées, usinées, pliées et thermoformées avant l’étape de la finition. Le parc de machines est composé de deux scies à ruban, une thermoformeuse, trois tables de soufflage, plusieurs robots, deux étuves et deux centres numériques pour la découpe et l’usinage des plaques acquises par le distributeur dès le rachat de Fica. D’autres ateliers de transformation du plastique existent encore chez Brammer Fica à Saint Etienne dont l’un est dédié à la réalisation de bandes transporteuses (une activité que pratiquaient Brammer et Fica avant l’intégration du second par le premier), considérée avant tout comme un service pour dépanner la clientèle régionale. Un atelier voisin est quant à lui consacré à la découpe de courroies de transmission dont on précisera qu’elle relève d’un métier historique de Brammer et qu’elle ne figurait pas parmi les spécialisations de Fica. Quelque 300 courroies de transmission sont découpées quotidiennement dans cet atelier pour être livrées partout en France suite au transfert sur le site stéphanois de cette activité auparavant localisée à Nozay (91), le site francilien où était implantée l’une des deux plates-formes logistiques nationales de Brammer France aujourd’hui transférée à Saint-Michel sur Orge (91).

Solutions globales air comprimé

Des différents métiers historiques de Fica, l’air comprimé est celui qui génère le chiffre d’affaires le plus élevé pour le groupe Brammer (il dépasse 4 Me si l’on inclut la maintenance des installations). Le site stéphanois qui représente le cœur de ce métier pour le groupe possède notamment des ateliers de production d’air comprimé basse et haute pression, d’azote et d’eau glacée. L’équipe Air Comprimé du site développe à l’intention d’une clientèle de plus en plus large des solutions globales, de l’étude à la conception d’installations en passant par leur installation et leur maintenance, quelque 300 interventions étant réalisées chaque mois par les spécialistes du SAV Air comprimé. Les gammes de compresseurs et sécheurs Worthington Creyssensac et Atlas sont commercialisées par le distributeur (plus de 12 000 compresseurs ont été vendus par Fica, avant son intégration à Brammer, à une clientèle alors uniquement régionale) qui stocke sur une superficie de 600 m² plus de 100 modèles (de toutes puissances jusqu’à 250 cv) réservés à la location, ce qui représente l’une des grandes forces du SAV Air comprimé de l’agence stéphanoise. 

Expertise élargie en hydraulique

Avec le rachat en 2011 de l’entreprise ardennaise RHL spécialiste de l’hydraulique, Brammer faisait entrer la fluiditique dans le trio de tête des univers eu égard au chiffre d’affaires généré, avec la transmission et les gammes TGM d'outillages et de maintenance générale (Tools & General Maintenance). Le distributeur spécialiste de la MRO a récemment élargi son expertise en fluiditique en implantant des ateliers dédiés à cette spécialité dans l’agence de Saint-Etienne. Dans des unités de 900 m² d’où ne sortent que des fabrications spéciales, deux personnes assemblent par sertissage ou par soudage des composants de flexibles en caoutchouc, plastique et inox, destinés à la circulation des fluides et des gaz. La conception et la réalisation de systèmes complets comme par exemple des circuits de refroidissement relèvent également de l’activité hydraulique du centre de service ligérien.

Proximité renforcée avec la clientèle

Concernant cette même spécialisation, on peut également évoquer l’existence dans l’agence de La Ricamarie d’un Parker Store, comptoir de dépannage hydraulique et pneumatique incluant un service de sertissage de flexibles, en précisant que Fica fut, dans les années 1990, le premier distributeur à implanter sur le marché français ce concept de la marque leader du marché mondial des technologies du contrôle et du mouvement qu’il étendit rapidement à l’ensemble de son réseau.

Cette notion de proximité de la clientèle jugée par Brammer comme un facteur de son développement, on la retrouve dans l’agence de Saint-Etienne sous d’autres formes encore. Ainsi, le showroom de 200 m² de l’agence accueille chaque jour trente à cinquante clients venant se dépanner. La disponibilité de nombreux produits présents dans le stock de l’agence relève de cette même recherche du distributeur de satisfaire les besoins de ses clients. Déployé sur 1 500 m², ce stock détient en permanence quelque 25 000 références, dont une majorité relève des familles transmission et fluiditique. Outre pratiquer la vente au comptoir, ce stock permet à l’équipe logistique du site, de quatre personnes, de préparer et d’expédier chaque jour, avec un taux de service de 96% et à J+1, environ 250 colis dont certains sont destinés à des clients situés hors de la zone d’implantation de l’agence ; le volume de ces expéditions hors de la région est pour l’instant modeste, les ventes au niveau national commençant tout juste à se mettre en place. Si l’on en juge par l’activité croissante des ateliers de production de Brammer Fica, en cours de recrutement de trois collaborateurs supplémentaires, on peut toutefois penser qu’elles connaîtront rapidement une croissance sensible. 
Dominique Totin

Région Auvergne-Rhône-Alpes Sept agences à la double compétence

La reprise de Fica il y a deux ans par Brammer a mené à un élargissement des compétences de l’enseigne comme du périmètre de son réseau en région Auvergne Rhône-Alpes. Depuis 2013, celui-ci est composé de sept agences développant toutes une offre reflétant les métiers de Brammer et ceux du distributeur stéphanois repris en 2014. Il s’agit des unités de Clermont-Ferrand, Saint-Etienne, Lyon et Grenoble, chacune résultant du regroupement sur un site unique des activités des deux distributeurs (soit qu’une agence se soit installée chez l’autre, soit qu’une nouvelle agence ait été créée, comme à Lyon). A ces quatre agences, il convient d’ajouter les trois ex-agences de Fica à Roanne, Valence et Annonay.

Deux Business Units et un CA de 30 Me

Supervisé par François Longeroche, un directeur régional Brammer fortement attaché à l’orientation technique du groupe de distribution paneuropéen pour avoir dirigé plusieurs années avec sa mère (qui fut par ailleurs présidente de la Fenetec) Centre Roulement (une entreprise reprise par Brammer il y a plusieurs années), le réseau Brammer en région Auvergne Rhône-Alpes est structuré autour de deux Business Units. L’une est formée des deux Centres de service de Lyon et Grenoble. L’autre comprend notamment l’agence de Clermont-Ferrand où est basé le directeur régional. A l’instar du poids qu’elle représente sur le chiffre d’affaires de l’ensemble du groupe Brammer, la clientèle de grands comptes dont le développement est pris en charge par un responsable grands comptes régional génère plus de la moitié du CA réalisé par Brammer en région Auvergne Rhône-Alpes. L’effectif cumulé des deux BU est de près de 60 personnes, dont 32 commerciaux sédentaires chapeautés par deux responsables des opérations, dix itinérants animés par un responsable de ventes, quatre chargés de compte et trois responsables produits dédiés à l’offre TGM, à la transmission de puissance et à la fluiditique (ce dernier est le seul responsable produits fluiditique sur l’ensemble du réseau national) qui mettent sur pied des actions commerciales avec les fournisseurs et apportent leur soutien à la force commerciale du réseau régional, un responsable grands comptes (déjà mentionné) assisté de quatre insite managers. Le chiffre d’affaires cumulé des deux Business Units, en progression de dix points cette année, est de 22 Me (dont 5 Me imputables à la seule agence de Clermont-Ferrand, l’une des trois plus importantes du réseau français en termes de CA) pour la partie négoce pure, à laquelle il convient d’ajouter les quelque 8 Me issus de l’activité production de Fica ce qui, au total, représente le quart du CA réalisé par les trente-huit agences du réseau français de Brammer. Ce chiffre d’affaires est réalisé auprès d’une clientèle de 2 400 clients actifs, représentative d’industries de tous types et de toutes tailles, François Longeroche précisant que le chiffre de 3 000 clients sera très probablement atteint à la fin de l’année.

Renforcer les services et densifier le réseau

Interrogé sur les axes de développement de Brammer sur la région dont il a la responsabilité, outre les ex-métiers de Fica qui ont fait l’objet de cet article, François Longeroche évoque les deux concepts récemment mis en place par Brammer pour servir l’objectif principal du distributeur, permettre à sa clientèle de réduire ses coûts. Concernant Insite™, un service gratuit consistant à déléguer un technico-commercial Brammer (voire deux) à temps plein ou partiel au sein d’une entreprise cliente (il s’agit généralement d’un grand compte) pour étudier et mettre en œuvre la démarche évoquée à travers divers paramètres (réduction du stock ou du nombre de fournisseurs, standardisation de la production, réduction du temps de maintenance, recherche du meilleur prix pour les pièces de rechange…), une dizaine de clients en bénéficient déjà sur la région Auvergne Rhône-Alpes. Dans une même recherche de cost saving pour le client, le concept Invend™ de distributeurs automatiques destiné à simplifier la gestion de certains consommables et équipements connaît lui aussi un essor favorable qui devrait se poursuivre et même s’accentuer dans le futur, selon François Longeroche qui précise que « Les machines Invend™ ne sont ni louées ni vendues, le client devant uniquement s’acquitter d’une licence informatique, peu onéreuse ». Ce concept qui permet au client d’externaliser une partie du stock de son magasin, prise en charge par Brammer (y compris le remplissage des distributeurs dont il existe divers modèles), est mis en place dans plus de 300 sites en France. « A la fin de l’année, une soixantaine de machines Invend™ seront installées chez des clients Brammer de la région Auvergne Rhône-Alpes » indique le directeur régional qui évoque l’implantation régulière de nouvelles unités sur la région.
Favoriser le déploiement sur la région des concepts mentionnés, par exemple grâce à l’organisation de journées dédiées à la découverte d’Invend™, figure parmi les projets de François Longeroche qui envisage également d’organiser, en partenariat avec Worthington Creyssensac et avec la participation du spécialiste Brammer des économies d’énergie, une journée d’information sur ce thème ciblant des clients air comprimé, une famille de produits particulièrement énergivore. Une tournée du camion de démonstration Brammer pour présenter à la clientèle certaines familles de produits est aussi prévue. Au chapitre des projets du responsable de la région Auvergne Rhône-Alpes, on peut encore citer l’organisation de sessions de formation sur les gammes Brammer destinées aux collaborateurs du groupe auparavant employés par Fica. François Longeroche exprime aussi sa volonté d’étendre le périmètre du réseau Brammer dans la région qu’il dirige. « J’ai même des idées précises d’implantation » confie-t-il, mais sans donner pour l’instant plus de détails.



1