Base articles

Isolation : Unilin InsulationBati N° 29 - Avr. 15
Isocombo, l’ITI bi-matière d’Unilin Insulation

Disposant d’une offre constituée de panneaux de toiture isolants en caissons chevronnés Trilatte et divers panneaux sandwich, et de plaques isolantes pour l’isolation des planchers (Utherm Floor), des toitures terrasses (Roof), des toits en pente (sarking) et des murs (Wall), la société Unilin Insulation ajoute aujourd’hui à sa gamme la solution Isocombo d’isolation par l’intérieur associant mousse de polyuréthanne et laine de verre.






















Du PU pour le marché de l’ITI


Jusqu’à présent absente du marché de l’isolation des parois verticales par l’intérieur, la société Unilin Insulation propose aujourd’hui pour cette application une solution innovante qui s’appuie sur son savoir-faire acquis dans l’isolation extérieure par plaques de polyuréthanne. Baptisé Isocombo, ce système associe ainsi la base en mousse PU de l’isolation Utherm Wall et une épaisseur rapportée de laine de verre pour constituer un panneau isolant à fixer mécaniquement au mur.

Il se positionne dans l’ITI sur le marché dominant de la fixation mécanique, 70% des ventes en en progression, loin devant la fixation collée qui affaiblit les résistances thermiques sur les saignées réalisées de façon imparfaite. Par contre, Unilin Insulation propose, avec le polyuréthanne, un matériau crédité d’une faible part de marché en France dans le domaine de l’isolation, environ 10% au global et infime par l’intérieur. Il y a donc là un beau challenge que le fabricant compte bien relever en s’appuyant sur les qualités intrinsèques de son produit.

Polyuréthanne et laine de roche

Techniquement, l’Isocombo est une solution ingénieuse qui marie un panneau de mousse de polyuréthanne d’épaisseur variable en fonction de la résistance thermique recherchée et une épaisseur de laine de verre de 40 mm d’épaisseur pour constituer un isolant délivrant un R allant de 3,9 à 5,7 m2.k/W, pour l’épaisseur totale maximale de 140 mm. Avec cette composition bi-matière, le panneau, qui intègre un parement kraft aluminium étanche en partie extérieure (pare vapeur), dispose d’une résistance thermique élevée du fait des propriétés du polyuréthanne et de la présence de la laine de verre. Par ailleurs, positionnée vers l’intérieur de la maison, cette dernière est suffisamment souple pour ménager un espace pour toutes les gaines et tuyauteries qui seront ici installées en partie chaude, conformément aux nouvelles exigences du DTU 25.41 pour les ouvrages en plaques de parement en plâtre.

Mise en œuvre facile et rapide

Les panneaux Isocombo sont livrés en dimensions de 2,5 ou 2,7 m de hauteur par 1,2 m de largeur sur des épaisseurs de 60, 80 et 100 mm avec une couche de laine de verre de 40 mm, pour des résistances thermiques de 3,9, 4,8 et 5,7 m2.k/W selon les références. Ces plaques ont un poids très raisonnable, de l’ordre de 10 kg pour la référence 100 (60 mm PU + 40 mm laine de verre), et se fixent toutes, quelle que soit leur épaisseur, par une seule fixation mécanique centrale avec rupture de pont thermique. Cette attache brevetée en thermoplastique Combo’Fix comporte deux parties ; la première est une pointe qui s’enfonce dans le polyuréthanne et qui est ancrée dans le mur à l’aide d’un tire-fond pour bien amarrer la plaque à la paroi, la deuxième vient se visser sur la tête filetée de la première pointe pour se plaquer sur la laine de verre et servir de point de retenue pour la fourrure. Cette deuxième partie est ajustable en hauteur sur une plage de 12 mm et en largeur sur plus ou moins 2 cm.

Pour éviter tout problème de déperdition thermique, les plaques de polyuréthanne s’assemblent entre elles par des joints rainurés bouvetés et sont reliées par des bandes adhésives d’étanchéité Unitape, tandis que sur les points singuliers, l’étanchéité est assurée par de la mousse polyuréthanne et l’adhésif double collage Combo’Air. Ces trois éléments, les deux adhésifs et la mousse sont vendus dans un kit étanchéité dédié à l’Isocombo pour une pose d’environ 50 m2. A noter ici que les découpes demandées pour les équerres de menuiserie sont très bien gérées par ce système Isocombo.

FB

Médaille d’or des chantiers de l’innovation

Le panneau Isocombo est utilisable en neuf comme en rénovation avec une emprise faible sur les mètres carrés habitables pour une isolation importante. Dans le neuf, il est notamment pertinent dans le cas où le constructeur est confronté à des contraintes qui l’obligent à modifier sa maison type et à rechercher d’autres solutions pour rehausser la performance énergétique du bâtiment. Cette solution a d’ailleurs été récompensée de la médaille d’or des Chantiers de l’Innovation lors du 13e challenge de l’Union des Maisons Française dans la catégorie Equipement de second œuvre. Pour cette épreuve qui réunit un constructeur et un fabricant d’équipements, Unilin Insulation avait pour l’occasion fait équipe avec la société Trecobat.




1