Base articles

Les portes de garageBati N° 35 - Sept. 16
Du premier prix fonctionnel au bien d’investissement

Entre bien de consommation pour les modèles basiques et bien d’investissement pour les équipements les plus élaborés, motorisé et personnalisés, les portes de garage constituent un marché d’une grande variété où le travail commercial du distributeur conditionne fortement le résultat final de la vente.

Un marché supérieur à 400 000 portes

Dans une habitation, les portes de garage sont un élément indispensable des bâtiments dès lors qu’un box ou un garage est prévu pour des véhicules. Ce marché très important, principalement lié à la maison individuelle (50% rénovation, 30% neuf) plutôt qu’à l’habitat collectif (20%), oscille actuellement entre 400 000 et 450 000 unités vendues annuellement dans l’Hexagone. Il est couvert par des industriels qui proposent à leurs clients une multiplicité de modèles classés en quelques grandes catégories, à savoir pour les principales les portes sectionnelles, les portes basculantes et les portes à enroulement.

La majorité des ventes passent par les revendeurs installateurs crédités d’une part de marché en volume estimée entre 35 et 40%, devant trois autres types d’acteurs économiques que sont les négoces professionnels, les grandes surfaces de bricolage et les industriels de la menuiserie et de la fermeture, chacun crédités d’une part à peu près équivalente.

Prédominance des sectionnelles

La catégorie dominante en termes de ventes est celle des portes sectionnelles en acier, structurellement en progression, avec une part de marché en volume calculée autour des 50%. Techniquement, ces portes sont constituées de lames qui sont assemblées pour former une paroi articulée qui peut dont coulisser à 90° dans des rails de guidage. Dans un peu plus de neuf cas sur dix, ce mouvement s’effectue avec refoulement au plafond (la porte s’ouvre en coulissant sur des rails positionnés au plafond), le solde des ventes concernant les portes sectionnelles à refoulement latéral (la porte s’ouvre en coulissant sur le côté sur deux rails haut et bas). On peut ajouter à ce segment de marché celui des portes à coulissement latéral aux panneaux en bois ou en PVC dont la part de marché avoisine les 5%.

Le second marché est celui des portes basculantes, avec environ 35% des ventes. Il s’agit ici de portes dont les panneaux sont d’un seul tenant et qui, comme leur nom l’indique, basculent vers l’intérieur du garage. Selon la conformation des lieux, ce mouvement peut s’effectuer sur des rails ou non, avec possibilité d’avoir un panneau non débordant vers l’extérieur lors de cette translation.

Le troisième grand segment est celui des portes à enroulement avec des parois constituées de lames fines qui viennent s’enrouler à l’intérieur d’un tambour, lequel peut être positionné en intérieur ou en extérieur, et parfois suivre des rails pour un refoulement au plafond. Il est crédité d’une part de marché compris entre 8 et 10%. Il existe enfin un débouché pour les portes battantes et pliantes, une niche qui ne dépasse pas les 1 ou 2% du marché.

Si l’on exclue cette dernière catégorie de portes de garage, compte tenu des prix de vente moyens des différents modèles, on arrive à des parts de marché en valeur qui donnent environ 78% pour les portes sectionnelles (prix de vente public moyen de 1 200 € HT), 12% pour les portes basculantes (300 € HT) et 10% pour les portes à enroulement (900 € HT).

Les basculantes pour le prix


Ces différentes portes de garage répondent à des demandes précises que l’on va essayer de décrypter ici.

Dans cet exercice, nous n’allons pas reprendre l’ordre du chapitre précédent mais commencer par les portes basculantes, segment auparavant majoritaire qui a peu à peu cédé du terrain face aux sectionnelles. Aujourd’hui, les motivations premières des acheteurs de portes basculantes sont sans conteste le prix. Même s’il est difficile d’évaluer un prix moyen de vente au client final, on peut s’avancer à donner une estimation de 300 € HT avec bien sûr des propositions à des prix notablement inférieurs. Les constructeurs de maisons individuelles achètent préférentiellement ces modèles pour équiper leurs programmes à moindre coût avec un matériel avant tout fonctionnel, logique reprise par les particuliers lorsqu’il s’agit de fermer une ouverture dans leur logement ou une extension sans contrainte d’aspect à respecter – la typologie la plus courante, 80% des ventes, est la porte débordante avec rails, la moins chère. Ces portes sont proposées de base avec un seul panneau métallique, donc non isolées (à l’exception à notre connaissance d’une seule proposition sur le marché), porteur de nervures horizontales ou verticales. Elles peuvent être améliorées avec des motifs plus esthétiques, tels des cassettes ou des rainures qui rappellent le style des portes sectionnelles. Elles peuvent également être personnalisées, thème que nous aborderons plus loin dans l’article, intégrer un portillon, être motorisées et répondre aux obligations des normes PMR. Ces différentes versions permettent de redonner un peu de vigueur à cette catégorie de produits et l’un des principaux fabricants de portes de garage sur le marché français a même constaté une remontée des ventes sur l’année passée.

Les sectionnelles pour l’isolation et le design

Les portes sectionnelles sont pour leur part choisies en priorité pour leurs capacités d’isolation et leur esthétique. Fabriquées avec deux panneaux acier galvanisé entourant un isolant plus ou moins efficace, par exemple une mousse de polyuréthanne haute densité si l’on veut toucher l’excellence, ces portes peuvent atteindre des performances d’isolation comparables à celles des portes d’entrée avec des valeurs Ud de 1,3 W/m2.K. Avec le coût de l’énergie qui ne cesse d’augmenter et toute la communication faite autour du développement durable (sans compter l’impression glaçante ressentie en plein hiver en pénétrant dans un garage non isolé), cette recherche d’isolation est un puissant facteur d’achat pour les particuliers qui décident de changer leur porte de garage pour une version améliorée. Il en est de même pour les constructeurs de maisons individuelles qui peuvent selon les programmes rechercher des performances élevées pour proposer un confort supplémentaires à leurs futurs clients.

L’autre aspect majeur du choix d’une porte sectionnelle est l’esthétique avec l’abandon des cassettes au profit des rainures dessinant des lames plus ou moins larges, la préférence allant aux lames larges qui s’éloignent franchement du rendu habituel des portes basculantes. Sur ces modèles sectionnels, il est usuellement proposé plusieurs types de finitions avec des rendus qui peuvent être lisses, faiblement ondulés ou structurés (bois, sable…). Comme les portes basculantes, elles peuvent être personnalisées, motorisées et pour les modèles à refoulement au plafond intégrer un portillon.

Si l’on s’intéresse à la porte sectionnelle à refoulement latéral, quel que soit le matériau des panneaux, ces modèles sont plutôt localisés sur l’ouest de la France, avec surtout une clientèle de particuliers.

L’enroulement pour la compacité

Enfin, les portes à enroulement correspondent à plusieurs demandes avec d’abord la volonté de n’avoir pour les modèles à tambour, la grande majorité, aucun rail ni obstacle quelconque au plafond du garage, demande qui peut s’expliquer par de nombreuses raisons (configuration du local, étagères suspendues, éclairage…).

Ensuite, il peut y avoir la volonté de coordonner cette porte de garage avec les volets roulants installés aux fenêtres de la maison, ce type de fermeture équipant désormais de nombreux bâtis. Il ne faut pas oublier non plus que ces portes sont motorisées par défaut, ce qui est un avantage, alors que la motorisation n’est qu’une option pour les autres catégories de portes.

L’essor de la personnalisation

Au-delà de leurs différences structurelles, ces différents types de portes partagent toutes un point commun avec un renforcement de la demande de personnalisation de la part des clients. Les associations entre les portes d’entrée, portes de service et portes de garage sont de plus en plus fréquentes et les fabricants proposent désormais une vaste panoplie de finitions et de coloris (5 à 6 teintes phares) ainsi que des possibilités de décors avec des incrustations de motifs métalliques et l’intégration de vitrages et hublots. Cette demande est forte sur le marché et des fournisseurs de porte d’entrée d’un côté et de portes de garage de l’autre peuvent travailler ensemble pour coordonner leur offre.

Cette demande de personnalisation va peu à peu structurer l’offre premium des portes de garage, tout comme l’isolation thermique et l’étanchéité pour répondre aux exigences de performances thermiques des nouvelles constructions, et la facilité de mise en œuvre. Sur ce sujet, les portes sectionnelles livrées pré-montées gagnent en puissance et représenteraient même 30% de ce type de portes. Elles répondent au déficit de compétence que l’on peut rencontrer quelquefois chez les revendeurs et chez les installateurs, l’installation de la porte de garage étant aujourd’hui parfois comprise dans le lot plaquiste et non dans le lot menuiserie.

Un marché partagé

Au niveau de la vente dans les négoces, généralistes ou spécialisés, il faut distinguer deux cas. Il y a tout d’abord les portes basiques qui sont exposées sur un parc pour le tout-venant, de la porte basculante premier prix si l’on veut stigmatiser la chose, pour répondre aux besoins immédiats de constructeurs ou de particuliers pour un besoin essentiellement fonctionnel. Ce sont des produits de consommation et il n’y a quasiment pas si ce n’est aucun acte de vente.

Ensuite, il y a la demande plus réfléchie et cette fois-ci, la vente est accompagnée. Le conseiller utilise un logiciel de chiffrage de menuiseries qui prend en compte toutes les caractéristiques techniques données par le fabricant pour paramétrer le produit final. Le client indique son cahier des charges (type, dimension, finition…) et le négoce lui fait des propositions en retour jusqu’à trouver la solution la plus satisfaisante, avec un produit qui peut être standard ou sur mesure. Dans cette relation, la qualité de l’attaché commercial joue énormément et les négoces spécialisés en menuiseries ont l’avantage sur les généralistes pour monter en gamme. Ils ont un degré de spécialisation différent, sont plus réactifs à l’évolution du marché et peuvent aussi s’appuyer sur des showrooms exposant quelques modèles pour orienter le choix de leurs clients vers des installations plus élaborées. En termes de stock, les négoces stockent l’essentiel de l’essentiel et les plus impliqués plusieurs alternatives. D’une façon usuelle, les livraisons depuis le fabricant sont faites après commande du client.

Au global, sur l’ensemble du marché des négoces professionnels, ce sont les généralistes qui pèsent le plus lourd en termes de chiffre d’affaires, du fait d’un nombre de magasins sans commune mesure avec celui des réseaux de spécialistes.
FB


Tubauto
Harmonic RT


• Type de porte : sectionnelle
• Dimensions maximales : H 3000 - L 6000
• Aspect : rainures horizontales T (S, D, M, L disponibles sur demande)
cassettes disponibles sur demande
• Finitions : Silkgrain (Woodgrain, Sandgrain, Micrograin, Decograin disponibles sur demande)
• Couleur standard : RAL 9016 blanc
• Couleurs en option : 16 couleurs préférentielles RAL au choix
couleurs sablées (noir 2100, gris 2900, bleu canon) 6 revêtements Decograin
• Isolation thermique : 1,3 W/m2.K pour 10 m2
• Livraison : kit ou prémontée
• Options : motorisation, portillon intégré, faux-linteau affleurant, profils de rénovation
• Personnalisation : motifs inox (vitrage synthétique double ou triple)
vitrage synthétique double ou triple, parclose synthétique
• Commentaire technique complémentaire : harmonisation possible avec la porte d’entrée
   

TBS Pro
Porte sectionnelle


• Type de porte : sectionnelle
• Dimensions maximales : 5 000 L - 2 500 H ou 3 000 L - 3 000 H
• Aspect : nervures, rainures, flancs horizontaux, cassettes
• Finitions : lisse ou woodgrain
• Couleurs standard : blanc et gris anthracite 7016
• Couleurs en option : RAL et chêne doré
• Isolation thermique  : 1,8 W/m2.K
• Livraison : kit ou prémontée
• Options : portillon, motorisation, huisseries et charnières laquée, serrure de déblocage extérieur, batterie de secours
• Personnalisation : appliques Alunox, hublots Alunox, hublots Polycarbonate, hublots Designs
• Commentaire technique complémentaire : retombée de linteau mini de 115 mm, renfort du panneau, doubles roulettes de guidage   


Gypass
SPOSA A2P


• Type de porte : sectionnelle à déplacement latéral
• Dimensions maximales :
3 000 H - 5 000 L
• Aspect : double nervure verticale, nervures verticales, sans motif
• Finitions : lisse
• Couleurs standards : blanc, gris anthracite deep mat, noir deep mat
• Couleurs thermolaquées fine texture sans plus value : 41 couleurs disponibles
• Couleurs thermolaquées en option :
12 couleurs thermolaquées sablées
• Isolation thermique :
Ud panneau = 0.43 W/m²K
• Motorisation : oui
• Livraison : kit
• Personnalisation : hublots Alunox avec vitrage P5A, motifs Alunox
• Commentaire technique complémentaire : harmonisation possible avec porte d’entrée, portail aluminium et clôture.
Certification A2P


Novoferm
DL


• Type de porte : basculante débordante avec rails
• Dimensions maximales :
2 750 H - 4 000 L
• Aspect : nervures horizontales, nervures verticales, rainures horizontales, rainures verticales, cassettes
• Finitions : lisse
• Couleur standard : blanc
• Couleurs en option : RAL
• Livraison : prémontée
• Options : hublots, portillon, motorisation
• Commentaire technique complémentaire : harmonisation possible avec la porte d’entrée et le portail


Lakal
Alto S


• Type de porte : à enroulement à refoulement plafond
• Dimensions maximales :
jusqu'à 3,20 m de large
• Aspect : rainures horizontales sur les lames de 55 et de 75 mm
• Couleurs standards :
16 coloris standard de tablier
• Couleurs en option : RAL
• Livraison : prémontée
• Options : motorisation, manoeuvre de secours, profilé à hublots, profilé d’aération, capteur biométrique
serrure à code
• Personnalisation : sérigraphie sur le tablier
• Commentaire technique complémentaire : harmonisation possible avec les volets et brise-soleil orientable





1