Base articles

Machines-Outils : KastoBBI N° 109 - Juil. 13
Le futur du sciage et du stockage

Tous les deux ou trois ans, la société allemande Kasto organise ses « Future Days », événement où elle invite ses clients à découvrir ses dernières nouveautés, ses projets et son site de production, visite où l’on redécouvre à chaque fois les mérites de cette firme familiale guidée par une vision à long terme de son activité.

Implantée à Achern (Bade-Wurtemberg) et depuis 1991 dans une deuxième usine à Schalkau (Thuringe), Kasto est une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de machines de sciage du métal et de systèmes de stockage des produits métallurgiques, division qui s’est fortement développée depuis une dizaine d’années au point de représenter désormais 45% de son chiffre d’affaires. Directement corrélé à l’activité industrielle, celui ci a fortement varié ces dernières années, entre 80 Me en 2010 et 156 Me en 2008, pour s’établir à 111 millions d’euros en 2012 avec 56 Me à l’export. Pour l’année 2013, la société dirigée par Armin Stolzer prévoit une nouvelle augmentation de son pôle stockage et un déploiement accru hors d’Europe, en accord avec sa stratégie à long terme visant à la positionner comme un « global player » à l’échelle mondiale.
Lors de ses Future Days 2013, Kasto a mis l’accent sur les machines de sciage pour l’aluminium, les innovations logiciels concernant le stockage et l’introduction du lean management dans ses deux unités de production, avant sa généralisation dans l’ensemble de l’entreprise et ses filiales.

Le sciage de l’aluminium

Pour répondre à la demande de ses clients, Kasto a récemment mis l’accent sur l’aluminium, une matière qui, par rapport à l’acier, demande une gestion particulière du copeau. Aujourd’hui, l’industriel allemand dispose d’une ligne dédiée complète allant de la tronçonneuse à fraise-scie jusqu’aux machines les plus évoluées à fortes capacités, déclinées des scies conçues pour l’acier. La gamme est courte et comprend de fait un type de machine par catégorie d’applications.

L’offre des machines de sciage Kasto dédiées à l’aluminium démarre avec les tronçonneuses à fraise scie KASTOalu utilisées pour le débit des profilés faisant jusqu‘à Ø 200 mm et 300 x 100 mm (l x h) en plat. Ces machines effectuent aussi bien des coupes droites que des coupes biaises des deux côtés. Ensuite, la gamme comporte des machines bien plus imposantes qui n’ont pas vocation à passer par la distribution mais que nous allons rapidement citer pour montrer le savoir-faire de Kasto en la matière. Cette gamme comprend avec la KASTOvariospeed M 15 une scie à lame circulaire pour le débit des pleins et des profilés jusqu’à Ø 152 mm – et son évolution KASTOspeed M pour le très grand débit – et plusieurs scies à ruban : la KASTOtec M (horizontal) pour le débit des pleins et des profilés jusqu’à Ø 830 mm et 830 x 1 060 mm en plat ; la KASTOvertical M pour la coupe des plaques, blocs et pièces moulées de hauteur et longueur maximales de 600 et 1 250 mm ; les KASTOplate M et KASTObbs M (vertical) pour débiter des blocs faisant jusqu’à 360 x 2 560 mm sur une longueur maximale de 8 m (selon la version de machine, il est possible de débiter automatiquement dans les plaques des bandes ou des sous-
plaques) ; les KASTObloc M et KASTObbs M (vertical) pour débiter des blocs faisant jusqu’à 2 060 x 2 060 mm sur 6 m de long ; la KASTOmaxcut AM (horizontal) pour débiter des plaques dans des lingots d’une épaisseur minimale de 6 à 200 mm dans des blocs de dimensions maximales 2 200 x 850 mm sur 4,1 m de long ; la KASTOcross M (vertical) à ruban pour la coupe de brames – parallélépipèdes – de 2 500 x 850 mm maximum. Sur toutes ces machines hormis les KASTOalu, des systèmes modulaires, au besoin automatisés, permettent alimentation ou l’évacuation des matières.

Hormis ce focus sur l’aluminium, Kasto conçoit ses machines en portant une grande attention aux évolutions actuelles qui touchent notamment l’économie énergétique, l’usage universel des rubans bimétal, l’utilisation accrue des rubans carbure (pour les tubes…), le développement de son système de guidage de ruban KPC désormais intégré dans plus de la moitié de ses machines vendues, et l’automatisation des process.

Améliorer les interfaces

Cette automatisation des process est complètement en phase avec le deuxième pôle de l’entreprise qui concerne le stockage des produits métallurgiques. Dans ce domaine, Kasto, qui possède une gamme très large pouvant servir aussi bien les petites entreprises artisanales de métallerie comme les plus gros dépôts de négociants, travaille en effet à concevoir des systèmes permettant de fluidifier les sorties de matière et l’usinage qui en découle. Un exemple de ces travaux est visible dans son logiciel de gestion des stocks KASTOlvr qui commence à intégrer l’auto-organisation décentralisée Industrie 4.0 – chaque machine agit de façon indépendante et communique avec les autres machines de la ligne pour lancer ses propres tâches. Par ailleurs, pour faciliter les relations entre les machines de sciage et la gestion des stocks lvr, Kasto a mené une grande action de standardisation des interfaces machine afin qu’elles bénéficient toutes de la même structure graphique et logique. Conçue avec l’appui d’un designer graphique, testée auprès d’utilisateurs, cette interface est ainsi devenue plus intuitive et homogène, quelle que soit la tâche et la nature du support (sciage ou stockage, écran tactile 4,3’’ à 19’’ modes de saisie différents…) et peut évoluer d’une façon contrôlée grâce à sa bibliothèque graphique spécifique.

FB




1