Base articles

Menuiserie : VeluxBati N° 35 - Sept. 16
Le projet RenovActive passe à l'expérimentation grandeur nature

Le groupe Velux a lancé en 2015 le projet RenovActive avec comme ambition de développer un concept de rénovation durable et économique dans le cadre de réhabilitations et de modernisations à grande échelle. Les points clé du cahier des charges sont l’accessibilité en termes de coûts et des principes techniques déclinables et facilement reproductibles avec en trame de fond le bien-être, la santé des habitants et les économies d’énergie. La contrainte en termes de coût correspond à celle des budgets de bailleurs sociaux de Bruxelles, soit 1 078 e le m2, tandis que la reproductibilité a guidé le choix de l’habitat de référence, à savoir une maison en brique de 80 m2 de surface habitable à trois façades et toiture trois pans recouverte de tuiles en terre cuite.

Après sept mois de travaux effectués en partenariat avec le bailleur belge Le Foyer Anderlechtois, la maison RenovActive a été ouverte aux particuliers et aux professionnels avant d’être habitée pendant deux ans par une famille de cinq personnes (deux adultes et trois enfants) qui expérimentera les principes de cette rénovation durable et fera l’objet d’un monitoring régulier mesurant notamment la consommation énergétique. Une analyse qualitative mettra également en évidence la manière dont la conception de la maison influence la vie quotidienne des habitants et leur bien-être.

Le travaux se sont articulés autour de sept piliers reproductibles : l’aménagement des combles qui fait gagner 12,5 m2 supplémentaires ; l’extension de la maison sur le terrain d’une cuisine de 15 m2 ; de la lumière naturelle en abondance grâce à des fenêtres de toit et aux menuiseries en façade conçues pour délivrer une bonne répartition de la lumière tout au long de la journée (chaque pièce a fait l’objet de simulations avec le Velux Daylight Visualizer) ; une cage d’escalier, puits de lumière et de ventilation avec l’installation de deux grandes fenêtres Velux ; une gestion dynamique des protections extérieures avec des pare-soleil automatisés ; un système de ventilation hybride piloté par des capteurs combinant ventilation naturelle (été) et ventilation mécanique (hiver) ; une enveloppe thermique efficace avec une ITE de la façade et des fenêtres équipées d’un double ou triple vitrage selon l’orientation, alliée à un chauffage au gaz performant (au sol au rez-de-chaussée, radiateurs dans les étages). Au final, la maison RenovActive réduira ses besoins en chauffage de 385 à environ 19 Kw/h/m2/an.





1