Base articles

Menuiseries : ZiltenBati N° 17 - Avr. 12
Zilten, une autre idée de la porte

Présent sur le marché de la porte d’entrée depuis 2006, la société française Zilten (groupe Cetih) mise, pour se démarquer de la concurrence, sur des modèles au design audacieux bénéficiant de grandes performances techniques. Proposant chaque année une vingtaine de nouveautés, la marque est aujourd’hui synonyme d’innovations et de plus-value aussi bien pour les distributeurs que pour les artisans et les particuliers comme en témoigne le lancement fin 2011 de la porte Nativ, la première à intégrer la notion d’éco-conception pour l’ensemble de sa production.

En 2006, un industriel spécialisé dans le thermolaquage se lance, avec la création de la société Zilten, dans la fabrication de portes d’entrée en aluminium. Cette production nécessitant un savoir-faire industriel spécifique et très différent du thermolaquage, l’entreprise peine à se développer. Rapidement en proie à des difficultés financières, Zilten est finalement reprise en 2007 par la société Bel’M – devenue groupe Cetih (Compagnie des Equipements Techniques et Industriels pour l’Habitat) en 2011 – acteur majeur dans la fabrication et la commercialisation de portes d’entrée multi-matériaux (sauf PVC) via la marque éponyme. Pour le spécialiste, ce rachat est l’opportunité de proposer aux distributeurs une alternative à l’ensemble des fabricaions présentes sur le marché de la porte d’entrée. Désireuse de conserver l’identité de Zilten, l’entreprise rassure dans un premier temps les distributeurs et corrige certaines erreurs de conception et d’organisation. Puis, pour permettre à Zilten de se positionner en tant que fabricant multi-matériaux (toujours à l’exception du PVC), elle intègre peu à peu dans son catalogue produits son savoir-faire bois, acier et fibre de verre tout en jouant la carte de la différenciation esthétique et technique.

Une marque à part entière

Aujourd’hui, bien qu’appartenant au même groupe et partageant des usines communes pour certains composants, les marques Bel’M et Zilten sont considérées, sur le marché français, comme concurrentes, chacune bénéficiant de sa propre stratégie d’innovation et commerciale. En terme de produits, un modèle commercialisé dans une marque a rarement son équivalent dans l’autre marque, le concept de porte mixte bois-alu consistant par exemple chez Zilten en une porte bois capotée à l’extérieur d’aluminium, l’inverse étant privilégie chez Bel’M. Il en va d’ailleurs de même en matière d’esthétisme. Les portes Zilten sont, en effet, résolument tournées vers l’audace tandis que les modèles Bel’M, du fait de la position de la marque, répondent avant tout aux demandes les plus courantes et intègrent donc une plus large sélection de produits, des plus classiques à des références originales.

Sur le plan commercial, pour répondre aux six cents revendeurs français de la marque (contre deux mille pour Bel’M) à savoir des négociants matériaux, des négoces bois-panneaux et des fenêtriers, Zilten bénéficie d’une force de vente dédiée regroupant sept technico-commerciaux piloté à l’échelle nationale par un directeur des ventes. Ils sont chargés de fournir aux distributeurs les outils d’aide à la vente comme le catalogue général de la marque, des grilles tarifaires – 70% des commandes faisant office de sur-mesure, les commerciaux fournissent un grand travail de préconisation auprès des revendeurs notamment en terme de formation logicielle et tarifaire. Ils les guide également sur le site Internet. Disponible depuis 2011, celui-cil est avant tout axé sur le particulier qui peut facilement y définir son projet avant de le finaliser avec le distributeur.

Par ailleurs, cette force de vente assure un suivi régulier des revendeurs et n’hésitent pas à les accompagner lors de tournées duo chez les constructeurs et les artisans, pour leur expliquer les spécificités de la marque. Depuis plusieurs années, Zilten affiche également sa présence dans de nombreux salons professionnels (Batimat et Artibat par exemple) et grand-public pour être en prise directe avec les particuliers et ainsi les sensibiliser sur le savoir-faire de l’entreprise tout en bénéficiant de remontées de tendances.

Un spécialiste acier et aluminium

Concernant l’offre générale Zilten, environ 40% du volume de vente sont aujourd’hui réalisés sur les portes en acier. Considérées, pour le neuf et la rénovation, comme des solutions économiques car placées sur le même niveau de prix que les portes PVC, elles bénéficient de nombreux avantages techniques comme l’intégration d’une âme isolante en mousse polyuréthane injectée recouverte sur les deux faces par un parement en acier traité anti-oxydation. En terme d’esthétisme, elles bénéficient d’un design unique sur le marché, le groupe ayant investi sur des moules propres à la fabrication Zilten.

Outre les portes acier, près d’un tiers du chiffre d’affaires s’effectue sur les portes aluminium, produits historiques de la marque. Sur le marché, ces modèles se démarquent par un entretien quasi nul (l’entretien de l’aluminium ne nécessite qu’un passage d’éponge par an) et une grande résistance des couleurs dans le temps grâce au thermolaquage (procédé labelisé Qualicoat et Qualimarine). De plus, les portes aluminium Zilten favorisent les économies d’énergie du fait d’un ouvrant monobloc (bonne isolation sur l’ensemble de la surface de la porte) de 72 mm d’épaisseur, « l’un des plus épais du marché » selon Eric Chalançon, directeur commercial Cetih, et d’un dormant (66 millimètres d’épaisseur) à rupture de pont thermique qui offrent une double barrière d’étanchéité. L’aspect isolation est également renforcé par une âme en mousse injectée à haute isolation thermique dans laquelle est noyée, pour assurer une haute sécurité de l’habitation, une grille en acier. En terme de design, ces portes possèdent des décors affleurants, technique qui limite l’impression de relief et apporte une esthétique harmonieuse. Considérée comme l’un des atouts décoratifs de la marque, ce procédé incite les particuliers à toucher la porte et à la considérer comme un produit décoratif de l’habitat, « réflexion qui n’existait pas il y a quelques années », précise Eric Chalançon. A noter que, pour toute l’offre présente en catalogue, Zilten est l’un des seuls fabriquant à inclure, dans sa tarification, toute la quincaillerie (fermeture et mise en oeuvre). Elle possède ainsi un large choix de serrures automatiques et de sécurité, de poignées ou encore de barres de tirage. Depuis peu, pour ces derniers produits, Zilten propose un service de personnalisation qui permet de colorer la barre (17 teintes RAL), d’incruster des motifs tendance (vichy, pois) ou encore d’inscrire le numéro d’adresse de l’habitation.

L’alternative bois-alu

Du fait de son savoir-faire dans la fabrication de portes aluminium et de la notoriété de Bel’M sur le marché de la porte bois, Zilten est également spécialisé dans la conception de portes mixtes bois-aluminium, c’est-à-dire le mélange d’un parement extérieur aluminium avec un aspect intérieur bois. Considérées aujourd’hui sur le marché comme le haut de gamme mais positionnées, par Zilten, au même niveau prix que les portes aluminium, elles bénéficient à la fois des qualités de longévité de ces dernières et de l’aspect esthétique du bois. Toujours en termes d’esthétisme et afin de renforcer son identité sur le marché, Zilten opte, pour les parements extérieurs, sur l’intégration de décors affleurants.

Deux gammes de portes bois

La fabrication de portes bois est aujourd’hui un autre axe de développement stratégique pour la société. L’ensemble de cette offre est fabriquée avec du Tauari, bois exotique brésilien labellisé FSC présentant une tonalité claire qui correspond parfaitement, d’un point de vue économique, aux attentes des primo-accédants. Ces portes sont fabriquées à partir d’une conception monobloc qui consiste à intégrer dans des panneaux sandwich (épaisseur de 48 mm) une âme isolante en mousse de polystyrène extrudée qui garantit une haute isolation avec des coefficients d’isolation thermiques (Ud) variant de 1,2 à 1,7 W/(m2.K), valeurs qui les rendent éligibles au crédit d’impôt. En terme de design, Zilten s’attache à favoriser des lignes modernes via l’ajout de moulures décoratives ou encore de vitrages sablés qui contribuent à apporter un maximum de luminosité dans l’habitat.

Héritée du savoir-faire Bel’M, l’offre Haute-Performance regroupe des modèles fabriqués à partir d’essences nobles, le chêne et le movingui, toutes deux reconnues dans le monde de la menuiserie pour leur qualité optimale. Produite en Loire-Atlantique, à Machecoul (cf. encadré), elles comprennent un cadre de l’ouvrant à base de carrelets de bois (pin Douglas recouvert de bois nobles massifs), alliance qui garantit la stabilité dimensionnelle du produit ainsi qu’une grande performance thermique. Les panneaux sont, quant à eux, conçus à partir de deux parements en panneaux multi-plis qui recouvrent un panneau isolant en fibre de bois (isolation phonique et thermique) et une mousse polyuréthane haute isolation. Pour les versions vitrées, Zilten opte pour des vitrages feuilletés hautement isolant. Les vitrages intérieurs et extérieurs sont ainsi liés par un intercalaire Warm Edge qui réduit les ponts thermiques, l’espace entre ces deux éléments étant comblé par du gaz argon renforçant la capacité d’isolation de la porte. A noter que sur la face extérieure du vitrage, l’industriel applique une couche faible émissivité pour repousser les rayons UV. Au final, ces portes Haute-Performance, essentiellement commercialisées sur-mesure, bénéficie d’un coefficient d’isolation thermique, Ud = 1,1 W/(m2.K) et d’un affaiblissement acoustique de 36 dB. Autrefois peu revendiquée, cette dernière valeur est aujourd’hui un argument technique et commercial important qui contribue à apporter une valeur ajoutée aux produits. Par exemple, les portes Haute-Performance Zilten sont éligibles aux subventions favorisant le remplacement des anciennes portes dans les habitations situées dans les zones aéroportuaires.