Base articles

Nettoyage : KärcherBBI N° 134 - Mai 16
Mise en place d’un centre de compétence Industrie

Confronté sur une partie de sa gamme à des modes de commercialisation qui s’effectuent souvent en direct, Kärcher France a mis en place un pôle en charge du développement des matériels destinés aux lignes de production et à la maintenance industrielle, à savoir les nettoyeurs haute pression fixes, les aspirateurs industriels, l’ultra haute-pression, la cryogénie, les têtes de lavage pour le nettoyage des cuves, et les laveuses de pièces. Composé de seize personnes, ce centre de compétences s’appuie sur l’expertise de la société Socofren, rachetée il y a trois ans, spécialisée dans l’ultra haute-pression, les solutions de nettoyage des cuves et citernes, et les systèmes de désamiantage sans confinement. Sa mission est de proposer un accompagnement complet, depuis l’étude d’un projet jusqu’à son financement, en passant par l’installation et les prestations de maintenance sur mesure.

Cette équipe industrie se positionne à la fois sur les marchés en direct et vient en appui de la force de vente des distributeurs spécialisés en négoce industriel. Leur concours est capital car dans ce marché, très technique, l’important est de trouver la solution à une problématique, plutôt que de proposer un produit. Pour illustrer ce fait, un aspirateur sera toujours vendu nu et accessoirisé en fonction du cahier des charges du client. Cette équipe industrie peut également nouer avec des utilisateurs industriels des contacts susceptibles de générer une activité commerciale pour la partie distribution.

La maîtrise de Kärcher dans cette gamme industrie est aujourd’hui indiscutable avec des domaines connus de longue date, comme les nettoyeurs haute pression, et d’autres où le fabricant allemand s’est assuré le savoir-faire indispensable en faisant l’acquisition de leaders du métier. Il a ainsi racheté il y a quelques années la firme Ringler qui lui a apporté un niveau de compétence très élevé dans la technologie des aspirateurs industriels. Il a également pris le contrôle de Socofren, comme indiqué plus haut, et deux années plus tôt celle de Woma, autre constructeur de matériels d’ultra haute-pression jusqu’à  3 000 bar pour des applications particulières (décapage, hydro-démolition).




1