Base articles

Outillage : GuilletBBI N° 92 - Sept. 11
Expert en outils de choc depuis plus de 400 ans

Peu d’entreprises peuvent se targuer d’exercer la même activité depuis près de quatre siècles. C’est le cas de Guillet, une entreprise familiale de l’Ain spécialisée dans la conception et la fabrication d’outils de choc depuis le milieu du 17ème siècle. La gamme produite et les procédés de fabrication mis en oeuvre ont bien évidemment évolué au fil du temps, mais le haut niveau d’expertise et de qualité qui caractérise la marque Guillet et qui a permis à cette PME française de se forger une réputation mondiale demeure.

Depuis sa création en 1643, Guillet est établie à Villebois, une localité de l’Ain située en plein cœur d’un bassin de pierre calcaire (la pierre de Villebois) utilisée jusqu’à une période récente dans la construction de nombreux bâtiments. Cette localisation explique que Guillet se soit spécialisée à son origine dans la fabrication d’outils de choc forgés, lesquels permettaient d’extraire cette pierre. Plusieurs siècles après, l’entreprise de Villebois, qui a toujours conservé sa spécialisation dans les outils de choc, conçoit et fabrique une gamme complète d’outils mis en œuvre grâce à l’énergie manuelle, hydraulique, pneumatique ou électrique qui répond aux besoins des artisans spécialisés dans la taille de la pierre et du granit comme à ceux des professionnels des secteurs du bâtiment et de l’industrie.

L’entreprise est dirigée depuis une vingtaine d’années par Louis Gireau (gendre du dernier propriétaire de l’entreprise à porter le nom de Guillet) dont les fils Cédric et Florent, appelés à prendre la relève aux commandes de l’entreprise familiale, occupent les fonctions respectives de directeur technique et responsable de production. Elle emploie une trentaine de collaborateurs et réalise 35% de son chiffre d’affaires qui s’élève à 3,3 Me hors des frontières françaises, exportant ses produits dans différents pays d’Europe et dans d’autres régions du monde grâce à une réputation d’excellence établie jusqu’aux Etats-Unis, en Australie ou encore au Japon.

Une offre complète

L’offre inscrite au catalogue Guillet représente quelques 3 500 références d’outils tout acier ou au carbure, tenues sur stock ou fabriquées sur demande et réparties en trois gammes principales. Une première gamme d’accessoires pour marteaux électroportatifs couvre l’ensemble des besoins des professionnels du second-œuvre du bâtiment que ce soit pour le perçage, la démolition ou le bouchardage du béton : trépans, forets, têtes de forage, pics, burins, bouchardes se déclinent en de nombreuses dimensions et différents types d’emmanchements. Quelques articles carbure en version pneumatique et plus particulièrement destinés à la rénovation comme les fleurets, les taillants ou encore les outils à déjointoyer viennent étoffer cette offre. De par son histoire, Guillet développe également une offre très variée d’outils forgés et d’outils carbure pour la taille, la gravure, la sculpture et le bouchardage de la pierre que ce soit pour des applications professionnelles ou plus artistiques. Chasses, massettes, marteaux bouchardes, pinces de pose et coins éclateurs constituent le socle de la gamme manuelle. Ciseaux, gradines, poinçons, bouchardes, gouges… se déclinent quant à eux en version manuelle et pneumatique et en autant de modèles que nécessaire pour travailler la pierre tendre, le marbre, le grès ou encore le granit.

Guillet met également la technicité qu’elle a acquise au fil des années à la disposition des métiers de l’industrie, qu’il s’agisse de fonderies ou de métalleries, en réalisant sur plan toutes sortes de burins et autres outils spécifiques dérivés, y compris de grande longueur.

Au final, Guillet compte parmi sa clientèle les plus grands noms de l’outillage électroportatif et pneumatique ainsi que des revendeurs spécialisés dont l’image de qualité est en adéquation avec celle de ses outils.

Fabrication intégrée de haute qualité

Un savoir-faire bâti sur des siècles d’expérience et la spécialisation d’une gamme très étendue font de Guillet, l’un des rares fabricants français d’outils de choc, une entreprise atypique. Une autre de ses caractéristiques est d’intégrer l’ensemble des phases de la fabrication de ses outils, y compris le traitement thermique. Cette intégration complète de la fabrication (cf. encadré) permet à Guillet de conserver la maîtrise totale de la qualité de ses produits et dote l’entreprise d’une forte réactivité qui lui permet de garantir des délais de livraison aussi courts que précis. Largement automatisée, la production de l’usine Guillet n’exclut toutefois pas la réalisation manuelle de certaines tâches. C’est le cas notamment pour l’affûtage, pour la peinture et pour le brasage par induction des outils à pastilles carbure, lequel requiert un grand savoir-faire au même titre que d’autres phases de la fabrication comme le traitement thermique. Pour garantir la qualité des produits Guillet, l’ensemble des étapes de production bénéficie d’un suivi informatisé et de contrôles réguliers, y compris des contrôles destructifs qui sont réalisés tout au long du process de fabrication. Le plus grand soin est également apporté à la traçabilité des produits qui commence dès l’enregistrement des certificats d’analyse des matières premières et se poursuit tout au long de la fabrication pour se concrétiser par un marquage systématique de chaque produit fabriqué.

Un outil de production moderne

En 1965, Guillet quittait son site historique et investissait un nouveau bâtiment qui a fait depuis l’objet de plusieurs agrandissements et réaménagements. Les locaux de l’entreprise se déploient sur quelque 5 400 m2 répartis sur deux niveaux, la majeure partie de cette superficie étant dédiée à la production. Bien qu’elle puise ses racines dans un passé très ancien, Guillet n’en est pas moins une entreprise du 21ème siècle et elle a investi au cours d’un passé récent des centaines de milliers d’euros pour faire de ses ateliers de production un outil moderne qui allie performance, confort de travail et souci de développement durable. Guillet a d’ailleurs entrepris une démarche visant à l’obtention de la certification ISO 14001 et l’aménagement de ses ateliers de production témoigne de cette préoccupation. Ainsi, les rejets d’huile et de peinture sont recueillis dans des fûts placés sur des bassins de rétention. Les fumées et eaux rejetées sont analysées et l’eau et les huiles de coupe sont recyclées.

Pour permettre à l’équipe de production d’évoluer dans un environnement sûr et renforcer l’ergonomie du site de production, l’ensemble des câbles permettant l’alimentation en électricité et en air comprimé sont situés sous le sol. Les ateliers bénéficient par ailleurs d’un éclairage naturel très important ainsi que d’une isolation thermique et phonique qui améliorent le confort de travail. L’entreprise Guillet investit très régulièrement dans de nouveaux équipements et aussi dans la formation et dans le perfectionnement de son personnel. Lors de notre visite de l’entreprise, nous avons vu un exemple de fabrication spéciale d’un foret SDS-max de 3 mètres de long entièrement usiné sans intervention humaine (tête 4 taillants, hélice sur 3 mètres, emmanchement SDS-max) témoignant des performances élevées des équipements de l’entreprise et de l’excellence de la programmation.