Base articles

Outillage : LeborgneBBI N° 140 - Dec. 16
Un partenariat exclusif avec Vinci Construction

Dans le cadre de sa politique en faveur de la sécurité, de la diminution des TMS et de l’objectif zéro accident sur les chantiers, le numéro un français du BTP Vinci Construction équipe désormais ses compagnons d’outils nanovib®, gamme développée par le fabricant savoyard Leborgne pour prévenir la pénibilité et réduire les accidents de travail.

Dans un premier temps, trois premiers packs « Outils-EPI » ont été conçus par Leborgne, en co-branding, aux couleurs de la marque et de Vinci Construction France : un pack pour les coffreurs comprenant un marteau et une ceinture avec porte-marteau intégré, un pack pour les maçons incluant le pack coffreur ainsi qu’une massette et un pack chantier avec en fonction des besoins une masse, une barre à mine isolée, un burineur, une pince à talon avec flamme et un grattoir télescopique.

Ces outils permettent d’agir sur les facteurs de risques de pénibilité et des accidents de travail en agissant : sur les vibrations mécaniques avec le marteau de coffreur, la massette 1,2 kg ou encore les masses couple 4 kg qui permettent de réduire de 40 à 45% les vibrations ; sur les manutentions manuelles de charges avec le burineur manuel (30% plus léger qu’une barre à mine grâce à son utilisation par coulissement), et à la pince à talon avec flamme, trois fois plus légère que ses homologues grâce à son manche en aluminium ; sur les accidents avec la barre à mine isolée et au porte-marteau antichute dont l’angle à 45° empêche le marteau de tomber lorsque l’opérateur s’accroupit. Ces packs œuvrent également en ce qui concerne les postures pénibles, grâce à la ceinture confort molletonnée et respirante ainsi qu’au grattoir télescopique qui permet le nettoyage des banches de coffrage en travaillant au sol et jusqu’à 5 mètres de hauteur sans lever les bras au-dessus de l’épaule.

La gamme nanovib®, qui comprend aujourd’hui 21 outils, est le fruit d’une collaboration entre les professionnels du bâtiment et le bureau d’études de Leborgne qui se rend sur les chantiers afin d’observer les travailleurs et apporter des solutions à leurs problématiques. Déjà, depuis quelques années, la marque travaille en partenariat avec la Capeb qui lui donne ainsi les moyens d’élargir son expertise aux habitudes des compagnons sur le plan national, bien au-delà des chantiers situés aux alentours de son site savoyard. « Chaque chantier est un laboratoire. Le fait de travailler avec un industriel qui s’occupe de nos problématiques est l’opportunité pour les artisans de travailler avec des outils de qualité et de revoir des gestes que l’on pensait inamovibles » explique Dominique  Métayer, vice-président de la Capeb. Pour Yves Ginet, en charge de la prescription chez Leborgne, les actions de sensibilisation auprès des professionnels sont également un moyen de favoriser la diffusion de ce type d’outils en suscitant la demande chez les distributeurs.






1