Base articles

Outillage électroportatif : DewaltBati N° 34 - Juil. 16
Dewalt change les règles du jeu avec le 54 volts

Dewalt vient de marquer un point important dans la compétition faite autour de l’outillage électroportatif sans-fil en proposant au marché sa technologie XR flexvolt. Ce concept de batterie 54 V compatible avec sa plate-forme 18 V permet en effet de délivrer une puissance qui rivalise sans conteste avec celle développée par les machines filaires.

Les machines sans-fil s’imposent inexorablement dans le monde de l’électroportatif et pour nombreuses familles de produits représente aujourd’hui la majorité des ventes en valeur. Les marques d’outillage rivalisent d’ingéniosité pour trouver des solutions de plus en plus performantes leur permettant d’offrir à leurs clients des gammes sans cesse élargies ne nécessitant plus de connexion au secteur ni à un groupe électrogène, de la simple visseuse d’antan jusqu’à maintenant les marteaux perforateurs et demain les outils semi-stationnaires. Dans cette marche en avant, Dewalt vient de changer la donne en dévoilant sa nouvelle XR flexvolt, 54 V de puissance pour égaler les outils filaire. Comme l’annonce la marque américaine, « The game changes ».

Les règles du jeu ont changé

Comme l’a annoncé Dewalt en préambule de la présentation publique de sa technologie XR flexvolt, « The game changes », traduit en français, « les règle du jeu ont changé ». Que cache ce message sibyllin ?

En fait, comme indiqué en préambule de cet article, que la marque américaine propose aujourd’hui aux utilisateurs professionnels une solution leur permettant de se passer des alimentations filaires pour les appareils exigeants en énergie tels que les marteaux perforateurs, les meuleuses, les scies circulaires et autres scies sur table. Pour atteindre cet objectif, Dewalt a pris le contrepied des autres marques majeures du marché en laissant de côté la course à l’ampérage pour au contraire se concentrer sur la puissance délivrée pour développer des outils sur batterie ne souffrant en rien la comparaison avec leurs homologues filaires ; pour prendre un exemple illustrant ce propos, dans le domaine des meuleuses, offrir une machine capable non seulement de couper mais également d’ébarber efficacement. Découlant de cette volonté, la marque américaine a ainsi conçue une batterie de 54 V composée de 15 cellules de 3,6 V libérant justement cette puissance requise.

Des performances spectaculaires

Avec 54 volts, nous sommes bien loin des plates-formes actuelles majoritairement développées en 18 V avec des variantes en 36 V pour les machines les plus puissantes. Dewalt propose un saut qualitatif qui multiplie les possibilités du sans-fil pour le faire concurrencer et remplacer les versions filaires électriques, voire thermiques. C’est ainsi que début septembre Dewalt va sortir une gamme de huit machines XR flexvolt alimentées en 54 V composée d’une meuleuse 125 mm, d’une scie circulaire 190 mm, d’une scie plongeante 165 mm, d’une scie sabre, d’une scie alligator 300 mm, d’une scie à table 210 mm, d’une scie à onglet 216 mm et d’une scie à onglet radiale 250 mm.

Ce sont toutes des machines aptes à réaliser des travaux de forte intensité avec une charge de travail correspondant a minima à l’équivalent d’une journée de travail. La scie à table est ainsi capable de couper sans forcer jusqu’à 50 m de panneaux OSB 18 mm avec une batterie, la scie circulaire d’effectuer 170 coupes en 50 x 250 mm,  la meuleuse de l’ébarbage ou sinon 134 coupes de fer à béton de 13 mm, etc. Les avantages d’atteindre de telles performances sont évidentes. Si l’on prend le cas de la scie alligator, la possibilité d’effectuer 100 coupes en totalement autonomie permet de travailler sur un chantier sans groupe électrogène, sans gêne occasionnée par la présence de fils, avec un accès plus évident sur les endroits difficiles type pignon.

Rapidité et efficacité

En termes de technologie, Dewalt a construit une batterie de trois rangées de 5 cellules 3,6 V en 2 Ah et donc apte à délivrer une puissance immédiate de 54 volts. A la question du faible ampérage nominal, la marque américaine a répondu par une adéquation totale de ses machines avec ses batteries pour permettre de travailler toute une journée sans avoir à recharger ces dernières, « raisonner en terme d’usage et non d’ampérage » pour reprendre les termes d’Yves Antier, directeur général de Stanley Black&Decker France. Ainsi, les machines qui accompagnent ces nouvelles batteries sont toutes brushless et peuvent sans crainte fonctionner à leur puissance maximum, ce qui leur permet de réaliser des travaux avec des efforts moindres et donc en économisant de l’énergie ; « Quand un travail est exécuté en 5 secondes plutôt qu’en 20 secondes, 15 secondes d’énergie sont économisées et la batterie est moins sollicitée ». Autre paramètre important à prendre en compte, ce lancement 54 V s’accompagne de celui de la ligne de consommables Extreme Runtime, complètement inédite, qui participe également de ce gain de performance global XR flexvolt.

Rétro-comptabilité totale

Evidemment, avec une telle offre, le risque est de proposer un nouveau standard qui déclasserait immédiatement tous les matériels précédents de la marque, un risque impossible à courir pour Dewalt. Le nécessaire a dont été fait pour assurer une totale rétro-comptabilité des nouvelles batteries avec le parc des machines XR déjà installé et les artisans qui utilisent aujourd’hui la plate-forme 18 V de la marque pourront continuer à le faire tout en profitant des avantage délivrés par les nouvelles XR flexvolt, flexibles en termes de puissance comme l’indique leur syllabe « flex ».

Comme indiqué plus haut, la nouvelle batterie obtient 54 volts avec quinze cellules de 3,6 V placées en série. Concrètement, elle ne fonctionne dans cette configuration 54 V que lorsqu’elle  reconnait, par un système d’encoche, être montée sur une machine XR flexvolt. Lorsque cette reconnaissance n’a pas lieu, elle considère qu’elle est montée sur une machine 18 V et se comporte comme trois batteries 18 V 2 Ah montées en parallèle, soit en fait une batterie 18 V 6 Ah standard, les ampérages s’additionnant ici.

Grâce à ce procédé, les artisans équipés d’outils Dewalt peuvent indifféremment utiliser les nouvelles batteries 54 V pour les machines prévues pour cette puissance et les machines déjà existantes XR 18 volts.

Une gamme en devenir

Le lancement de cette gamme XR flexvolt aura lieu début septembre avec la mise à disposition des batteries et de leur chargeur 1 h, de huit outils brushless fonctionnant en 54 volts et des consommables Extreme Runtime, pour offrir au global une centaine de machines compatibles à la fin de l’année en comptant les XR 18 volts. Après cette première vague, l’accès au 54 volts induisant l’ouverture à de nouvelles possibilités, comme la démolition ou le jardin, d’autres appareils seront lancés début 2017. Sont d’ores et déjà prévus un marteau perforateur SDS max en 54 V 3 Ah, cet ampérage étant calculé pour permettre une journée de travail sans recharger la batterie, une scie à onglet radiale 305 mm fonctionnant pour sa part avec deux batteries 54 V et pouvant être équipée d’un connecteur au secteur, et plusieurs pour le références jardin.
FB

Une communication à la hauteur de l’innovation

Pour se donner toutes les chances de convaincre le marché de la pertinence de sa solution XR flexvolt en 54 volts, qui sera commercialisée à partir de début septembre, Dewalt a conçu un programme de communication très ambitieux dont le lancement officiel pour l’Europe a eu lieu 8 juin dernier lors de l’invitation au stade du FC Barcelone de quelque 700 distributeurs de la marque issus d’une vingtaine de nationalités.

Cette journée de découverte avec présentation formelle du concept et tests des machines dans des ateliers montés à cette intention s’est achevée par une démonstration de sport extrême, moto et vélo acrobatique par des équipes dont Dewalt est partenaire, et un dîner organisé sur la pelouse du Nou Camp. Au-delà de cet événement, où pour la petite histoire onze distributeurs ont chacun reçu un maillot de Barcelone dédicacé – le Français, qui a hérité de celui Neymar, devrait être assez offensif sur le XR flexvolt –, des campagnes radio, digitales et presse vont être enclenchées sur les prochains mois pour sensibiliser les utilisateurs professionnels à cette nouvelle offre. Les spots radios de 30 secondes sur RMC ainsi que les interventions sur les réseaux sociaux conduiront les professionnels sur le site chantierfutur.fr mis en ligne depuis le 21 juin dernier, date de lancement officielle de la campagne médiatique. Sur ce microsite dédié, l’on pourra faire connaissance avec la technologie XR flexvolt, visualiser les offres produits, consulter des témoignages d’utilisateurs professionnels, des vidéos de démonstration ciblées par métier, leur making off, etc.

Sur le terrain, des PLV et les conseillers technico-commerciaux de la marque apporteront l’appui nécessaire aux distributeurs et une offre de lancement valide jusqu’à la fin de l’année prévoira une remise de 100 euros pour l’achat d’un pack de deux batteries XR flexvolt (269 e prix conseillé avant remise) ou d’une machine vendue avec ces deux batteries, ce qui de l’avis des distributeurs présents à Barcelone constitue une offre commerciale incitative pour cette innovation. Avec ce lancement, sur lequel Dewalt fonde de gros espoirs, la marque vise une progression de son chiffre d’affaires de 30% sur la France.






1