Base articles

Outillage électroportatif : HitachiBati N° 37 - Avr. 17
Hitachi investit dans le brushless

Le fabricant japonais d’outils électroportatifs Hitachi Koki, qui réalise en France 35% de son chiffre d’affaires avec des produits de moins d’un an, comme le rapporte son directeur commercial Michel Candalh, sort de nouvelles machines à un rythme élevé en mettant l’accent sur la motorisation sans charbon. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples dans le vissage, le perçage et le sciage qui illustrent cette politique d’innovation tirée par le brushless.

IP 56 sans fil

Depuis le début de l’année, Hitachi propose une nouvelle déclinaison dans sa gamme avec les modèles IP56, une famille en développement constituée de machines bénéficiant d’un niveau de protection très élevé contre l’eau et les poussières – le classement IP56 indique qu’elles sont insensibles aux forts jets d’eau et aux poussières et autres résidus microscopiques. Cette série comporte à ce jour deux références brushless avec la visseuse à chocs à triple marteau WH DBDL2 5A en 14 et 18 V pour des couples respectifs de 175 et 207 Nm, et la boulonneuse à chocs WR DBDL2 5A, également proposée en 14 et 18 V (couples de 285 et 305 Nm).

Dans le domaine des perceuses visseuses brushless sans fil, la marque japonaise sort le modèle DS 18DBSL 5AX3 doté d’un couple de serrage maximal de 70 Nm et particulièrement dédié aux métiers de la plomberie et de l’électricité. Cette machine, livrée avec trois batteries 18 V 5 Ah, complète la gamme forte aujourd’hui de quatre appareil offrant 50, 70, 92 et 130 Nm de couple maximum. A noter que pour le lancement de cette perceuse visseuse, Hitachi offre un bon de remboursement d’une valeur de 100 E.

Exclusivité filaire

Sur des puissances supérieures et cette fois en filaire, la gamme des piqueurs avec moteur sans charbon du fabricant offre aujourd’hui la possibilité d’opter pour des machines faisant 8,5 J avec la référence H 45MEY et 20 J avec le H 60MEY avec des taux de vibrations réduits à 8 et 11 m/s2 pour ces modèles. Ces deux piqueurs, exclusifs Hitachi par cette technologie brushless, intègrent les systèmes anti-vibrations UVP et LVH (poignée), le carter moteur en aluminium AHB, l’emmanchement rapide vario-lock et le contrôle électronique de la frappe avec des cadences variant de 1 430 à 2 850 cps/min pour le 7 kg 8,5 J et de 1 500 à 2 100 cps/min pour le 12,2 kg 20 J.

Enfin, figurant également parmi les nouveautés Hitachi, même si elle a été lancée courant 2016, la scie circulaire filaire à moteur brushless C 6MEY dotée d’une lame de 165 mm de diamètre ne pèse que 2,8 kg et peut être utilisée très facilement en agencement et en pose de bardages. Elle est pourvue d’un frein électrique, d’une protection contre la surcharge, d’un couteau diviseur, d’un câble de 4 m sécurisé par un guide-câble directionnel, d’une soufflerie qui dégage la ligne de coupe (par le courant d’air généré par la rotation du disque). Sa profondeur de coupe est de 45 mm à 45° et 66 mm en coupe droite.


KKR rachète Hitachi Koki

Le fonds d’investissement KKR, via sa filiale HK Holdings, a indiqué le 13 janvier dernier racheter Hitachi Koki, la filiale de fabrication d’outillages électriques du groupe japonais Hitachi. Le fonds va reprendre les participations détenues par Hitachi et Hitachi Urban Investment pour un total de 50,15% du capital et faire une offre d’achat sur le marché boursier pour le solde du capital.

Cette opération n’aura pas d’impact à l’horizon 2017 pour la filiale française. Sur un marché qui reste porteur, cette dernière s’appuie sur une offre dynamisée par le grand nombre de nouveautés proposées et poursuit actuellement son déploiement vers les grands comptes bâtiment et construction afin de soutenir ses clients distributeurs. La société va ainsi affecter plus de ressources internes à la prescription avec des collaborateurs dédiés à cette activité.





1