Base articles

Outillage électroportatif : MilwaukeeBati N° 33 - Mars 16
Milwaukee au cœur du marché européen

Sur la première quinzaine de février, le groupe TTI pour sa marque d’outils électroportatifs, d’accessoires et de consommables Milwaukee a organisé à Prague sa sixième convention distribution européenne. Ce rendez-vous de grande envergure a permis au fabricant de montrer l’étendue de ses nouveautés 2016, et notamment sa technologie one Key et ses batteries 18 V 9Ah.

Avec un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros en 2015, l’entité TTI France affiche une belle santé dans le monde global de l’outillage électroportatif pour les marchés grand public avec Ryobi, mixtes GP et pro avec AEG et professionnel avec Milwaukee. Cette dernière marque a atteint l’année dernière les 25 millions d’euros de vente en France avec des implantations fortes dans les circuits des négoces spécialisés électricité et sanitaire, devant les négoces matériaux généralistes et les quincailleries et fournitures industrielles. Travaillant à 100% avec la distribution, la marque se positionne dans les outils premium en concurrent frontal de la marque Hilti, essentiellement vendue en direct, une stratégie qui permet à ses partenaires revendeurs d’accéder à des marchés qui leur échappaient en grande partie.

Sixième convention Milwaukee

Partisane de l’organisation d’événements forts et marquants pour présenter à son réseau de distribution ses dernières évolutions techniques et produits, la marque Milwaukee organise chaque année un grand rassemblement qui prend régulièrement de l’ampleur où elle invite de nombreux distributeurs venant de l’Europe entière. Démarche initiée à Barcelone, cette convention a pour sa sixième édition pris ses logements à Prague, une capitale tchèque qui a vu arriver se succédant sur une semaine quelque 1 500 revendeurs et sur une deuxième semaine, une innovation cette année, environ 450 grands comptes et prescripteurs. Dans cet ensemble, la France était présente avec la participation d’une centaine de distributeurs et de quarante-cinq grands comptes et prescripteurs.

Accompagnant ces clients, l’ensemble de la force de vente Milwaukee était présente avec son directeur commercial Sébastien Dubreuil, ses trois chefs des ventes régionaux, ses quinze commerciaux, ses trois démonstrateurs et son promoteur des ventes (deux autres sont en recrutement). Pour la partie grands comptes, les neuf prescripteurs de la marque sont venus en semaine deux.

Trois journées pour la distribution

Parfaitement réglé, cet événement est pour sa partie distributeurs (celle à laquelle nous avons assistée NDLR) articulé avec le premier soir un accueil dans le grand hôtel servant de résidence à tous les participants, le Hilton de Prague cette année, avec notamment un son et lumière impressionnant mettant en scène la principale innovation qui sera dévoilée durant ces quelques jours ; nous y reviendrons un peu plus tard dans cet article. Le P-dg américain a fait le déplacement pour assurer le show avant le repas, signe de l’importance de ce rendez-vous pour la marque – et une soirée casino est venue apporter l’élément festif indispensable à toute animation réussie. La seconde journée fut consacrée à la présentation dans une suite d’ateliers des très nombreuses nouveautés an-noncées par la marque Milwaukee avec en fin d’après-midi un premier bilan sur les engagements de commandes des distributeurs. Le troisième jour fut celui du retour en France après une visite matinale dans les rues praguoises. Bref, trois journées intenses qu’il fallait absolument rendre intéressantes quand on connaît la difficulté à faire se déplacer des distributeurs dont l’agenda est déjà bien chargé.

Des ateliers thématiques

Cette convention Milwaukee a pour première fonction de présenter toutes les nouveautés de la marque pour l’année à venir avec un déploiement de force destiné à les rendre particulièrement attractives. Des ateliers spécifiques sont élaborés par thèmes avec des démonstrateurs issus de l’équipe internationale de la marque qui répètent leurs prestations d’une façon très professionnelle. Tous les distributeurs conviés peuvent poser des questions et manipuler les outils, et au-delà prendre conscience de l’étendue et de la diversité des gammes suivies par Milwaukee, plus de 250 machines, plus de 3 000 consommables et plus de 150 références d’outils à main.

Plusieurs ateliers étaient au programme avec, à tout seigneur tout honneur, un atelier consacré à la technologie One Key, plate-forme de gestion digitale d’un parc de machines. Utilisant la technologie Bluetooth, l‘application mobile One Key permet de mettre en œuvre trois fonctionnalités qui sont le paramétrage technique des machines connectées, la gestion du parc des outils et l’édition de rapports d’activité et de maintenance, autant de services qui offrent, à tout niveau de chaîne de décision au sein d’une société, du chef d’entreprise à l’opérateur de terrain en passant l’acheteur, une finesse accrue dans la gestion des machines.

Paramétrage des machines One Key

Premier des trois volets, le paramétrage des machines offre la possibilité de modifier électroniquement leurs caractéristiques techniques en agissant sur leur vitesse de rotation, leur couple, leur débrayage de couple, leur démarrage progressif ou encore leur éclairage led (temporisation et intensité). L’utilisateur peut éditer plusieurs profils avec des paramètres différents et les transférer à tout moment dans la mémoire de la machine, laquelle peut en stocker quatre directement utilisables par un sélecteur. Il est ainsi possible d’avoir à portée de mains des réglages permettant de réaliser des opérations lourdes comme des tâches demandant une très grande finesse. Pour appuyer par l’exemple la présentation de ce concept, Milwaukee a successivement réalisé avec une perceuse-visseuse un perçage, un taraudage et un vissage dans un support métal en faisant appel à trois profils pré-édités afin de montrer la grande facilité d’utilisation de ce système et les gains potentiels en utilisation. Ces réglages peuvent être partagés pour être systématiquement employés au sein d'une entreprise en fonction de la nature de l’opération à effectuer pour optimiser la qualité finale du travail et l’utilisation de machines ; Milwaukee estime les gains en termes de durée de vie à 50% pour les accessoires et à 20% pour la batterie.

Tool Reporting et Inventory Management

Autre possibilité offerte par One Key, les entreprises peuvent créer et éditer des rapports d’activité de leurs machines avec la fonction Tool Reporting (suivi de la performance en temps réel). Les techniciens peuvent ainsi connaître les temps d’utilisation, les paramètres de fonctionnement choisis, etc. et même certifier des résultats lors d’un litige en éditant un rapport certifié valant élément documentaire. Dans le cadre de cet atelier, Milwaukee a mis en scène des sertissages effectués par une sertisseuse One Key. Les temps de pression étaient directement accessibles à distance sur l’ordinateur de l’ingénieur responsable du projet qui recevait après synchronisation un détail des travaux réalisés avec également le nom de l’opérateur, le lieu du chantier, les rapports d’incident éventuels. Cette prestation, par sa nature même, s’adresse d’abord aux sociétés de grandes tailles, tout comme l’Inventory Management (gestion du parc d’outils). Ce service permet de gérer sur un chantier un parc de machines en les connectant par liaison Bluetooth et d’une façon plus générale donner à toutes celles de l’entreprise un statut parmi disponible, manquant, endommagé ou retiré – d’autres marques que Milwaukee peuvent rentrer dans le système à condition de renseigner les informations.

Les premières machines One Key

Cette technologie One key ne demande qu’un smartphone pour être utilisée au quotidien avec les données disponibles dans le cloud. Elle est gratuite, sans abonnement, et la seule contrainte est de posséder des outils intégrant l’informatique One Key, ce qui entraînera un surcoût de l’ordre de seulement 30 à 40 e par rapport aux machines de la gamme standard. Cette technologie One key est d’ores et déjà disponible sur des modèles de perceuses-visseuses, perceuses à percussion, visseuses à chocs et clés à chocs et sera étendue en avril aux coupe-câbles et en juin aux sertisseuses.

Même si tout le monde ne s’équipera pas de One Key, cette technologie est en grand enjeu pour Milwaukee qui compte ici prendre une longueur d’avance sur ses concurrents, d’autres marques ayant déjà proposé des solutions moins complètes et souvent payantes. En France, l’objectif est de référencer One Key chez une centaine de gros faiseurs d’ici le milieu de l’année 2017 pour lui donner une solide base de développement.

Batteries 18 V 9 Ah et 12 V 4 Ah

L’autre atelier praguois de première importance fut celui des machines sur batterie, marché sur lequel Milwaukee revendique la place de leader technologique.

Après le RedLithium en 2011 et le 5 Ah en 2014, Milwaukee fait évoluer sa gamme en sortant pour sa plate-forme 18 V la batterie 9 Ah qui vient presque doubler l’autonomie des versions existantes en 5 Ah. A titre d’exemple, sur des travaux de haute intensité sur des tubes d’acier, le nombre de coupes test est passé de 89 à 163 en passant du 5 Ah au 9 Ah. Cette batterie sera disponible en septembre de cette année lorsque les quelque 80 machines de la plate-forme 18 V auront été totalement validées pour supporter les efforts supplémentaires fournis par la nouvelle source d’alimentation.

Toujours dans le sans-fil, Milwaukee sort pour le 12 V une batterie de 6 Ah qui, du fait d’une forme permettant de placer des cellules supplémentaires dans la poignée de la machine, possède la même taille qu’une 4 Ah placée simplement en prolongement de la poignée pour une autonomie augmentée de 50%.

Des nouveautés à foison

A côté de ces deux points forts, de nombreux ateliers ont montré la diversité des produits de la marque avec des nouveautés dans de très nombreux domaines. Dans la continuité du chapitre précédent, Milwaukee a depuis la dernière conférence européenne largement étendu sa gamme de machines sans fil M18 en sortant pour cette plate-forme une vingtaine d’outils en Fuel Gen II 5 Ah, et notamment une visseuse à chocs, une boulonneuse à chocs et une perceuse-visseuse à moteur sans charbon aux performances supérieures. La visseuse à chocs déploie un couple de 26, 80 ou 203 Nm selon le mode choisi (Précision, Standard, Performance) tandis qu’un quatrième mode additionnel pour la finition peut être utilisé pour préserver les matériaux assemblés. La boulonneuse affiche pour sa part 40, 120 et 300 Nm avec également un quatrième mode finition qui provoque l’arrêt après une seconde de frappe à vide. Quant à la perceuse visseuses à mandrin 13 mm, elle affiche un gain de puissance de 60% par rapport à la génération précédente avec un couple maximum de 135 Nm, une cadence de frappe de 35 000 cps/min et des capacités de perçage de 50, 13 et 15 mm de diamètre dans le bois, le métal et le béton. La marque a également fait porter ses présentations sur de nouvelles perceuses à embase magnétique, des meuleuses à frein inertiel qui stoppent le disque en deux secondes, un marteau perforateur SDS-max sans-fil, des cloueurs, des sertisseuses, des coupe-câbles et emporte-pièces hydrauliques, des caméras thermiques, des éclairages, des vestes chauffantes ou non. Par ailleurs, Milwaukee a fait la promotion de sa gamme d’outils à main et dans le domaine des accessoires et des consommables de ses nouvelles scies cloches, de ses forets étagés, de ses forets SDS-max 4 taillants MX4, de ses embouts de vissage Shockwave, de ses marqueurs Inkzall, de ses boîtes de rangement, de ses gants, etc. La liste est longue et impressionnante. Comme aime à la souligner Sébastien Dubreuil, « Milwaukee est la marque qui lance le plus d’innovations sur le marché ».
FB



1