Base articles

Structures : Metsä WoodBati N° 30 - Juil. 15
Le plan B de Metsä Wood

De par son expérience, l’entreprise finlandaise Metsä Wood sait que le bois utilisé à bon escient peut être employé comme un matériau de construction qui permet d’économiser du temps, de l’argent mais aussi de préserver la nature ; « A la fois esthétique et durable, le bois est une matière première efficace qui permet des constructions rapides et favorise les structures légères, tout en étant également, contrairement aux idées reçues, beaucoup moins inflammable que les constructions en acier ». Et si tout ne doit pas être construit en bois, « le bois devrait toujours être considéré comme une option sérieuse à chaque étape de la construction, depuis la structure jusqu’au revêtement intérieur. »

Le Colisée et l’Empire State Building

Afin d’explorer les différentes possibilités qu’offre cette matière première renouvelable qu’est le bois, et en particulier le bois nordique proposé par ses soins, Metsä Wood a initié le projet Plan B afin d’évaluer de manière précise comment de célèbres monuments historiques et emblématiques auraient pu être construits en bois. Ainsi, en collaboration avec des architectes et des ingénieurs du bâtiment, l’entreprise nordique a comme premier défi cherché à reconstruire le célèbre Colisée de Rome, arène de 190 mètres de long sur 158 de large. Pari réussi avec le concours de l’architecte finlandais Antti Laiho dont les plans sont visibles en ligne sur le site metsawood.com/planb avec nombre de reconstitutions 3D et explications techniques. Dans cette reconstruction du 21e siècle, une attention particulière a été portée à la réduction des délais de construction, aux matériaux utilisés ainsi qu’à la baisse des coûts grâce à l’usage d’éléments modulaires préfabriqués.

Le deuxième cas d’étude abordé fut celui de l’Empire State Building, un challenge de taille puisqu’il s’agissait là de reconstruire le gratte-ciel qui, culminant à 381 mètres, fut 40 ans durant le plus haut bâtiment sur Terre. Cette fois ci, c’est l’architecte Michael Green, adepte reconnu de l’utilisation du bois dans ses projets, qui a redessiné les plans en plaçant le bois comme matière principale.

De nombreuses autres réalisations devraient suivre pour démontrer que le bois devrait toujours être considéré comme une option sérieuse à chaque étape d’un projet – depuis sa conception jusqu’à sa création – même dans le cadre de constructions ou il n’était jusqu’alors pas utilisé ; l’objet même de la campagne Plan B Metsä Wood.




1